Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

doctrinespiritenimes.over-blog.com

doctrinespiritenimes.over-blog.com

Allan Kardec définit le Spiritisme comme une doctrine fondée sur l'existence, les manifestations et l'enseignement des esprits, possédant des lois morales et reposant sur une échelle spirite. Ce courant de pensée estime que les médiums peuvent communiquer avec les défunts, par l'utilisation d'une énergie spirituelle appelée périsprit. Fondé sur la croyance en Dieu, en la réincarnation et en la communication avec l'au-delà, le Spiritisme regroupe plusieurs millions d'adeptes à travers le monde. CHARTE - INFORMATIONS UTILES ET TRÈS IMPORTANT Bien chers tous Je conseille à toutes et à tous de bien lire la description du Spiritisme. Je vous rappelle que le Spiritisme N’A RIEN à VOIR avec la pratique médiumnique généralement répandue et utilisée à des fins matérielles, lucratives ou similaires. En conclusion, je vous déconseille d'adhérer à toute publicité à titre commercial (cabinets de voyance etc.) La médiumnité est un don gratuit et non pas un marche-pied, donner gratuitement ce que Dieu a donné gratuitement. Bien à vous. Conseils d’un cercle Spirite : « Nous estimons qu’il est dangereux de s’aventurer à vouloir communiquer avec l’au-delà sans connaissances préalables. Lorsque l’on a une idée juste et suffisante des réalités spirites et médiumniques, on sait alors ce à quoi l’on s’expose en toute connaissance de cause. De plus, outre une formation théorique indispensable, une personne qui souhaite communiquer avec l’autre monde doit le faire dans le cadre d’un groupe structuré, expérimenté et averti qui saura faire face aux éventuelles difficultés, qu’il s’agisse des manifestations subconscientes ou d’interventions indésirables de mauvais esprits. En d’autres termes, nous déconseillons de pratiquer en dehors du cadre spirite. Régulièrement nous recevons courriers et e-mails, provenant de personnes qui sont désemparées, face à des mauvais esprits (supposés ou réels) dont elles ne parviennent pas à se débarrasser. Nous ne pouvons décemment que les inviter à stopper toute expérience, afin que leurs désordres psychologiques déjà évidents, ne s’aggravent pas davantage. Ainsi donc, chers correspondants, quelle que soit votre curiosité et votre soif d’expérience, ayez la sagesse de faire les choses dans l’ordre. Commencez par vous instruire, découvrez l’au-delà par la lecture des grands auteurs spirites, et ensuite vous y verrez plus clair. » Allan Kardec entendit parler pour la première fois des tables tournantes en 1854 et fut tout d’abord très sceptique. Après avoir observé assidûment les manifestations des Esprits par la méthode expérimentale, il prit connaissance de cinquante cahiers de communications qu’il synthétisa et qui formèrent la base du livre des Esprits. Liens sources Centre Spirite: https://www.cslak.fr http://kardec.fr/index.php?lng=fr https://www.usff.fr https://www.cesakparis.fr


Messages médiumniques du 18 juin 2013

Publié par Un spirite sur 4 Mars 2016, 14:28pm

Catégories : #Croyance, #Doctrine Spirite

http://kardec.fr/articles.php?lng=fr&pg=6054

Nous venons pour vous servir Comme le Maître a servi Il a essuyé les pieds de ses disciples Comme lui, servez vous entre vous Nous sommes si tristes de voir toute cette souffrance Vous posez la question quant au sort des suicidés de l'autre côté. Y-a t-il des lieux de châtiments de l'autre côté ? La réponse est non. S'il y a des lieux de châtiments circonscrits, ce sont dans les mondes d'expiation comme le vôtre. Il n'y a pas de peine collective. Les peines sont individuelles. Pourquoi y aurait-il des endroits uniformes pour des peines si variées ? L’Esprit souffre là où était sa faiblesse Nous ne pouvons pas vous donner de lois générales. Vous devez les découvrir par vous mêmes en étudiant chaque cas individuellement. Il en est ainsi de toutes les lois de Dieu. Le devoir de l'homme est de porter le fardeau de ses fautes et d'aimer. Le fardeau qu'impose Dieu est léger : il s'agit d'aimer. Au groupe, Pour comprendre le cheminement des esprits jusqu’à vous, pour comprendre toute l'aide que vous pouvez leur apporter, on a insisté sur l'importance de la prière. Pensez-vous que vos prières soient inférieures aux nôtres si elles sont dites avec le coeur ? Par la prière, vous leur ouvrez les yeux. Par la prière, ils entrevoient le chemin. Chaque Esprit aspire à rejoindre sa demeure. Vous leur indiquez le chemin, c'est le geste du bon Samaritain. Il est des pensées Qui embaument l’âme Du parfum des fleurs Il est des papillons Qui voltigent ça et là Comme de vivantes fleurs C'est notre infinie tendresse Qui papillonne autour de votre coeur nu. Il se nourrit du suc de votre coeur On vient greffer dans votre âme Notre amour pour Dieu. De cette bouture, Qu’éclose un nouvel élan d'adoration ! Vos aspirations fluent et refluent comme la marée Persistez Que le soleil divin rayonne en vous Et soit constamment au zénith Qu'il ne décline pas Avec la foi arrêtez son mouvement apparent N'enfermez pas votre amour dans un reliquaire Ne le conservez pas dans un écrin Donnez-le ! Plus vous ferez le bien, Plus les cordes de votre âme s'accorderont Avec celles du divin. Cette séance est surtout consacrée à l'aide des esprits en peine. On profite aussi de l’écriture pour vous donner des recommandations morales. Question : D’où vient que tous n'ont pas la même opinion sur le sort des suicidés de l'autre côté, l'opinion la plus répandue décrivant un sort sévère ? Réponse : Il serait bien de faire progresser la doctrine spirite en tenant compte des progrès accomplis depuis l’époque d'Allan Kardec. Un travail de codification est nécessaire, codifier les messages des différents centres spirites, afin d'avoir le consentement universel des Esprits. Façon de faire qui ne se fait plus à votre époque, malgré les progrès indéniables des moeurs et des lois sociales. Certains Esprits ont transmis une vision matérielle, trop matérialisée, du monde spirituel. C'est une source d'erreur d’où dérivent certains courants d'opinion. Le monde spirituel n'est pas le reflet du vôtre ni l'inverse. La nature du monde spirituel est fluidique. Comprenez que les Esprits en peine subissent surtout des souffrances morales. La vision de lieux sinistres dans l'Au-delà s'assimile a une vision cauchemardesque. Dans les cas de mort brutale, l'Esprit peut, dans certains cas, souffrir corporellement, le cordon fluidique étant rompu trop brutalement, de par son périsprit qui lui transmet toutes les sensations du corps. La nature des peines dans l'Au-delà s'accompagne des circonstances de la faute de l'Esprit suicidé, les circonstances de la mort étant propres a chacun. L’Esprit fautif aura une peine qui lui est propre. Pourquoi disons-nous que Dieu ne juge pas ? Il n'a pas l'attitude d'un juge qui attribue a chacun sa peine et sa punition et envoie l'Esprit dans une prison sinistre. C'est la une vision anthropocentrique. Les idées de l'homme se reflètent dans l’idée qu'ils ont de Dieu et de sa justice. Si vous transgressez une loi de nature par des excès ou abus de toutes sortes, le résultat de la transgression sera la maladie. De même, la transgression d'une loi morale établie par Dieu, dans le cas du suicide, ne nécessite pas l'intervention d'une sentence divine. Simplement, le sort de l'Esprit de l'autre côté, est fonction de son avancement moral. Comprenez toutes ces choses. Ayez une vue perçante comme celle de l'aigle. Des hauteurs ayez une vue panoramique. Mais ayez surtout une vision spirituelle pour discerner le bien du mal. Pour avancer dans la compréhension des desseins de Dieu, il vous faut avant tout que vous vous rapprochiez de Lui. Voila pourquoi nous insistons tant sur l'importance de l'amour. Dieu étant Amour, comprenez alors toute son importance. L'amour ne dure pas l'instant d'un sentiment. Il ne se dissout pas dans l’océan de la vie. Aucun chapitre ne vient clore le livre de la vie. La vie sourd comme un ruisseau. L’Esprit et la matière s'allient, les anges chantent leur noce. Sur ces rives rafraîchissez-vous, a l'ombre des saules pleureurs. Suivez son cours. Ne faites pas de cette Terre une terre de larmes et de haine, mais une terre de joie et d'amour. Avec les fils de l'amour, au bout du rouet, tissez des corolles de dentelles, des ailes de gaze, des étoffes fines et légères, sur la trame de votre existence ! Dans l’échelle de l’évolution différenciez vous. Sortez de votre chrysalide, métamorphosez vous en créatures aimantes. Dans l'ordre moral, passez d'un état inférieur a un état supérieur. Nous allons clore la séance. Nous prions pour votre élévation et nous vous remettons dans les mains de Dieu. Nous espérons que l’année spirite qui s’achève vous aura apporté beaucoup d'outils pour bâtir et que l’année qui se profile vous en apportera beaucoup d'autres !

Amis, à bientôt.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents