Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

doctrinespiritenimes.over-blog.com

doctrinespiritenimes.over-blog.com

Allan Kardec définit le Spiritisme comme une doctrine fondée sur l'existence, les manifestations et l'enseignement des esprits, possédant des lois morales et reposant sur une échelle spirite. Ce courant de pensée estime que les médiums peuvent communiquer avec les défunts, par l'utilisation d'une énergie spirituelle appelée périsprit. Fondé sur la croyance en Dieu, en la réincarnation et en la communication avec l'au-delà, le Spiritisme regroupe plusieurs millions d'adeptes à travers le monde. CHARTE - INFORMATIONS UTILES ET TRÈS IMPORTANT Bien chers tous Je conseille à toutes et à tous de bien lire la description du Spiritisme. Je vous rappelle que le Spiritisme N’A RIEN à VOIR avec la pratique médiumnique généralement répandue et utilisée à des fins matérielles, lucratives ou similaires. En conclusion, je vous déconseille d'adhérer à toute publicité à titre commercial (cabinets de voyance etc.) La médiumnité est un don gratuit et non pas un marche-pied, donner gratuitement ce que Dieu a donné gratuitement. Bien à vous. Conseils d’un cercle Spirite : « Nous estimons qu’il est dangereux de s’aventurer à vouloir communiquer avec l’au-delà sans connaissances préalables. Lorsque l’on a une idée juste et suffisante des réalités spirites et médiumniques, on sait alors ce à quoi l’on s’expose en toute connaissance de cause. De plus, outre une formation théorique indispensable, une personne qui souhaite communiquer avec l’autre monde doit le faire dans le cadre d’un groupe structuré, expérimenté et averti qui saura faire face aux éventuelles difficultés, qu’il s’agisse des manifestations subconscientes ou d’interventions indésirables de mauvais esprits. En d’autres termes, nous déconseillons de pratiquer en dehors du cadre spirite. Régulièrement nous recevons courriers et e-mails, provenant de personnes qui sont désemparées, face à des mauvais esprits (supposés ou réels) dont elles ne parviennent pas à se débarrasser. Nous ne pouvons décemment que les inviter à stopper toute expérience, afin que leurs désordres psychologiques déjà évidents, ne s’aggravent pas davantage. Ainsi donc, chers correspondants, quelle que soit votre curiosité et votre soif d’expérience, ayez la sagesse de faire les choses dans l’ordre. Commencez par vous instruire, découvrez l’au-delà par la lecture des grands auteurs spirites, et ensuite vous y verrez plus clair. » Allan Kardec entendit parler pour la première fois des tables tournantes en 1854 et fut tout d’abord très sceptique. Après avoir observé assidûment les manifestations des Esprits par la méthode expérimentale, il prit connaissance de cinquante cahiers de communications qu’il synthétisa et qui formèrent la base du livre des Esprits. Liens sources Centre Spirite: https://www.cslak.fr http://kardec.fr/index.php?lng=fr https://www.usff.fr https://www.cesakparis.fr


SUCCESSION D'EXPERIENCE

Publié par Un spirite sur 18 Août 2022, 11:23am

Catégories : #Allan Kardec, #Ange gardien, #Centre spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme, #VICTOR HUGO

1) Après le séjour dans ces régions de souffrance, que se passe-t-il pour ceux qui se sont suicidé ?

Cela va dépendre de leurs besoins et de leur façon de réagir face aux conséquences de leur geste.

Après avoir surmonté ce traumatisme douloureux, résultat de l'agression qu'ils ont commis contre eux-mêmes, ils peuvent demeurer dans l'Au-delà selon un temps variable, court ou long mais, fatalement, ils devront tous se réincarner sur terre en vue d'un rééquilibrage procuré par les expériences terrestres. 

2) 

Reçoivent-ils tous le même traitement ?

Il ne pourrait en être autrement. Tous reçoivent la même attention mais le destin de chacun est en relation directe avec ses nécessités. Il y aura ceux qui se réincarneront très rapidement afin d'atténuer les graves déséquilibres qu'ils portent. D'autres resteront, par choix personnel, plus de temps dans le Monde Spirituel, ou parce que qu'ils ne réussissent pas les conditions minimales pour reprendre un corps physique. 

3) 

Le suicidé se libère-t-il de ses déséquilibres durant une existence unique ?

En partie seulement, il est comme un grand malade qui reçoit un médicament puissant capable de lui apporter une amélioration, mais cela ne le libère pas entièrement car un traitement prolongé est nécessaire pour la guérison totale. 

4) 

Y a-t-il un nombre précis d'incarnations pour que le suicidé retrouve son intégrité morale ?

Non, parce que tout va dépendre de ses réactions, de comment il va réagir devant la souffrance et les difficultés auxquelles il sera confronté. S'il cultive la foi et le respect des lois divines, il remplira les conditions pour récupérer rapidement son équilibre spirituel. S'il est en contact avec le Spiritisme, il aura les meilleures ressources pour être éclairé sur son comportement.

La Doctrine lui sera un bien venant de Dieu, pour lui dire et lui démontrer qu'il n'est pas livré à son propre sort et qu'il y a des raisons qui justifient ses souffrances et ses problèmes. 

5)  

Et en ce qui concerne le temps ?

Le médium brésilien, Francisco Cândido Xavier, disait que le suicidé a besoin de deux cents ans pour se rééquilibrer et que cela implique une ou plusieurs incarnations sur Terre.

Il faut prendre en considération la volonté de l'intéressé. Les souffrances, au fur et à mesure des vies, sont dégressives dès que grandit en lui sa disposition à les supporter, avec sérénité et confiance en Dieu et sans retomber dans des tendances nocives de son passé. 

6) 

En vue d'une nouvelle incarnation, le suicidé choisit-il l'épreuve compatible à ses besoins de réparation ?

Aucun médecin ne demande à son patient atteint de graves problèmes mentaux quel traitement lui convient le mieux. Il sait pertinemment que celui-ci n'est pas en mesure d'exprimer son opinion. C'est la même chose pour la programmation de la réincarnation d'un suicidé ; ce sont les guides spirituels qui choisissent son épreuve, pour son propre bénéfice. 

7) 

Le suicidé, peut-il se réincarner dans une même famille ? Par exemple : les enfants d'une existence, peuvent-ils avoir pour enfants leurs anciens parents (d'une vie antérieure) ?

S'il a encore du temps... De toute façon, à partir du moment, où il y a une liaison familiale authentique et non simplement consanguine, soutenue par des liens spirituels, ces Esprits sont toujours ensemble tantôt dans le Monde Spirituel tantôt dans les futures incarnations.

Des affections très chères au coeur du suicidé sont toujours prêtes à l'aider sur Terre et dans l'Au-delà. Aujourd'hui et pour toujours, l'amour est le grand baume des douleurs, le grand médicament à tous les maux, la rédemption de toutes les fautes commises. 

8) 

Dans un processus de réincarnation immédiate, cas d'urgence visant à atténuer les déséquilibres d'un suicidé, que se passe-t-il s'il n'a pas la possibilité de retourner dans sa famille ?

Les guides spirituels se chargent de le placer au sein d'une famille disposée à le recevoir charitablement.

Le vrai amour dépasse les frontières des familles spirituelles et nous conduit à la glorieuse intégration dans la famille universelle. 

 

https://www.youtube.com/watch?time_continue=837&v=ZoaCfYuOO5M&feature=emb_logo

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents