Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

doctrinespiritenimes.over-blog.com

doctrinespiritenimes.over-blog.com

Allan Kardec définit le Spiritisme comme une doctrine fondée sur l'existence, les manifestations et l'enseignement des esprits, possédant des lois morales et reposant sur une échelle spirite. Ce courant de pensée estime que les médiums peuvent communiquer avec les défunts, par l'utilisation d'une énergie spirituelle appelée périsprit. Fondé sur la croyance en Dieu, en la réincarnation et en la communication avec l'au-delà, le Spiritisme regroupe plusieurs millions d'adeptes à travers le monde. CHARTE - INFORMATIONS UTILES ET TRÈS IMPORTANT Bien chers tous Je conseille à toutes et à tous de bien lire la description du Spiritisme. Je vous rappelle que le Spiritisme N’A RIEN à VOIR avec la pratique médiumnique généralement répandue et utilisée à des fins matérielles, lucratives ou similaires. En conclusion, je vous déconseille d'adhérer à toute publicité à titre commercial (cabinets de voyance etc.) La médiumnité est un don gratuit et non pas un marche-pied, donner gratuitement ce que Dieu a donné gratuitement. Bien à vous. Conseils d’un cercle Spirite : « Nous estimons qu’il est dangereux de s’aventurer à vouloir communiquer avec l’au-delà sans connaissances préalables. Lorsque l’on a une idée juste et suffisante des réalités spirites et médiumniques, on sait alors ce à quoi l’on s’expose en toute connaissance de cause. De plus, outre une formation théorique indispensable, une personne qui souhaite communiquer avec l’autre monde doit le faire dans le cadre d’un groupe structuré, expérimenté et averti qui saura faire face aux éventuelles difficultés, qu’il s’agisse des manifestations subconscientes ou d’interventions indésirables de mauvais esprits. En d’autres termes, nous déconseillons de pratiquer en dehors du cadre spirite. Régulièrement nous recevons courriers et e-mails, provenant de personnes qui sont désemparées, face à des mauvais esprits (supposés ou réels) dont elles ne parviennent pas à se débarrasser. Nous ne pouvons décemment que les inviter à stopper toute expérience, afin que leurs désordres psychologiques déjà évidents, ne s’aggravent pas davantage. Ainsi donc, chers correspondants, quelle que soit votre curiosité et votre soif d’expérience, ayez la sagesse de faire les choses dans l’ordre. Commencez par vous instruire, découvrez l’au-delà par la lecture des grands auteurs spirites, et ensuite vous y verrez plus clair. » Allan Kardec entendit parler pour la première fois des tables tournantes en 1854 et fut tout d’abord très sceptique. Après avoir observé assidûment les manifestations des Esprits par la méthode expérimentale, il prit connaissance de cinquante cahiers de communications qu’il synthétisa et qui formèrent la base du livre des Esprits. Liens sources Centre Spirite: https://www.cslak.fr http://kardec.fr/index.php?lng=fr https://www.usff.fr https://www.cesakparis.fr


Mission des Médiums, PASSEURS D'ÂMES

Publié par Un spirite sur 26 Novembre 2021, 10:26am

Catégories : #Allan Kardec, #Centre Spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme

 
 
PASSEURS D'ÂMES
 
Le monde spirituel est complexe, les lois qui le régissent et les circonstances de la vie sont subtiles et nous échappent en grande partie. Les médiums dans notre monde ont un rôle particulier à jouer et ils doivent s’attacher à suivre les conseils de leur guide ou d’Esprits évolués qui leur permettront d’échapper à certains pièges du mode invisible. Leur devoir est de suivre les orientations reçues et de travailler dans la joie de servir la cause de la fraternité entre mondes visible et invisible. 
Nombreux sont les Esprits qui errent dans notre sphère terrestre par incompréhension de ce qu’ils trouvent car ils n’ont pas été préparés ou informés de la vie après la mort. Ces Esprits ont besoin d’aide et l’on peut percevoir leur peine et leur douleur au fur et à mesure de la communication que l’on peut établir, et se rendre compte que le désincarné reste dans ses pensées, qu’il n’arrive pas à passer à autre chose, à se détacher du plan terrestre ou à laisser sa famille à laquelle il reste lié par de puissants sentiments.
Le rôle des médiums est alors de parler avec ces Esprits de leur expliquer que leur place n’est plus ici, qu’ils doivent évoluer dans ce nouveau monde 
Suivant le degré d’évolution de l’Esprit, son envie d’écouter, sa volonté de changer, l’Esprit pourra accepter les conseils ou les réfuter. On ne peut pas obliger un Esprit à aller dans la Lumière s’il ne l’a pas décidé lui-même. Le libre arbitre est le même des deux côtés de la frontière et un mort conserve les mêmes traits de caractère, la même personnalité que lorsqu’il était en possession de son enveloppe physique. 
Mais pourquoi, me direz-vous, n’est-il pas secouru directement par les Esprits de Lumière ? Ils sont entre eux et ils pourraient bien se débrouiller ensemble. Tout simplement parce que la plupart de nos défunts ne se souviennent que de leur entourage, et des biens matériels qu’ils ont laissés sur notre globe terrestre. Ainsi leurs vibrations sont encore très proches de celles des vivants toujours prisonniers dans l’organisme physique. 
N’ayant rien appris ou compris de la vie spirituelle en tant qu’incarné, ils se tournent tout naturellement vers nous, et c’est là que peuvent intervenir ceux que l’on appelle des médiums qui, eux, en principe, ont étudié et ont la connaissance du monde spirituel et de l’échelle spirite (Le livre des Esprits d’Allan Kardec chapitre premier). 
Le médium est je vous le rappelle un intermédiaire entre notre monde terrestre et le monde céleste mais également dans certains cas entre ces êtres désincarnés proches de nous et les Esprits supérieurs. Il est donc tout naturel que ces défunts attachés au bas astral viennent frapper à notre porte afin que l’on puisse leur expliquer leur état et le moyen de s’en sortir. 
Le médium dans ce cas n’est donc qu’un informateur, un conseiller, entre deux plans du monde spirituel. 
Par des prières et un dialogue constructif, il aide ces êtres perdus à comprendre leur état et à leur ouvrir les yeux vers la Lumière où se trouvent des frères spirituels qui les prennent en charge. 
Pour mieux comprendre on peut utiliser également cette métaphore. Imaginez que vous êtes dans la salle d’attente d’un médecin généraliste avec des personnes atteintes physiquement de diverses pathologies. Le médecin discute avec ses patients. Pour les uns, faiblement atteints quelques conseils ou une simple ordonnance les remettront sur le bon chemin. Pour d’autres, qui seront hors de sa compétence, il fera appel à un hôpital ou ils seront dirigés vers des spécialistes pour rétablir leur santé, un simple coup de fil suffira pour les orienter vers des personnes ayant des connaissances supérieures. 
On peut comparer un centre spirite ou un médium à ce médecin généraliste et les Esprits en souffrance sont les patients qui attendent des soins. Une fois que le contact est établi avec ces âmes perdues et le dialogue engagé, parfois quelques explications, de bonnes paroles, suffisent pour que l’entité reconnaissante retrouve le bon chemin, tourne ses yeux vers la Lumière et saisisse les mains qui lui sont tendues par son guide, sa famille ou des Esprits bienveillants, d’autres fois les médiums demanderont l’aide des guides du centre ou d’Esprits supérieurs afin qu’ils interviennent pour porter secours à ces âmes en détresse qui seront recueillies dans les hôpitaux de cités spirituelles comme cela est magnifiquement expliqué dans le livre Nosso Lar psychographié par Chico Xavier. 
Il existe également des Esprits particulièrement tournés vers le mal sur lesquels les médiums n’ont aucune influence. De ceux là il vaut mieux se détourner et éviter de croiser leur chemin. Seule la prière, notre élévation morale et un environnement spirituel bienveillants pourront nous en protéger. 
Chacun fait sa part de travail, mais ce ne sont pas les médiums qui emmènent ces Esprits dans la Lumière. Ils les orientent simplement à la frontière entre nos deux mondes. Très rares sont les médiums capable d’intervenir dans l’astral. Les médiums sont les collaborateurs de leurs conseillers spirituels et ils doivent connaître les mécanismes qui régissent la vie spirituelle car ils reçoivent beaucoup d’aide afin que leur tache soit facilitée. Il faut également qu’ils soient dotés d’amour et de charité afin d’être à même de pouvoir résoudre les problèmes de ces humains égarés dans l’espace.
 
Revue "Le Spiritisme" N° 78
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents