Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
doctrinespiritenimes.over-blog.com

Troisième notion, Nos devoirs sur la terre

26 Septembre 2021 , Rédigé par Un spirite Publié dans #Allan Kardec, #Centre Spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme

 

Quel est le devoir que vous avez à remplir sur la terre pour pouvoir dire, en arrivant dans l'autre monde, que vous avez fait tout ce que vous deviez. Vous êtes entourés ici-bas d'êtres bons et mauvais. Ainsi que nous l'avons déjà dit, nous passons tous par l'animalité avant d'arriver à l'humanité. Nous avons été animaux avant d'être hommes. Beaucoup, nous l'avons vu, sont encore dans les premières existences qui ont suivi leur vie animale ; il faut les plaindre, parce qu'ils ont devant eux un long chemin, hérissé de luttes pénibles, avant d'arriver. Mais surtout il ne faut pas se prévaloir de ce qu'ils font pour les imiter. Il ne faut pas copier ce qui est en dessous de nous, Raisonnez toujours, ne faites rien sans questionner votre conscience, pour qu'elle ne vous dise pas en arrivant dans l'autre monde : « Tu as agi sans moi. » S'ils font des choses que vous croyez ne pas être justes, ne faites pas comme eux, mais, si c'est possible, donnez-leur un meilleur exemple par votre propre conduite. A côté de ceux-là, prenez pour guides et pour modèles les gens charitables, bons, aimables, auxquels le mensonge et la colère sont inconnus. Ne dites jamais de mal de personne. Ne soyez ni jaloux, ni envieux, ni rancunier. On pensera alors de vous que vous avez une belle âme, et tout vous réussira dans la vie, en attendant la récompense du ciel. Soyez indulgents, enfants, ne critiquez pas les autres, ne vous disputez jamais, pardonnez leurs fautes et leurs attaques à ceux de vos camarades qui ne sont pas aussi avancés que vous ; ne descendez pas à leur niveau en relevant leurs offenses ; inspirez-leur, au contraire, l'affection et l'admiration en vous élevant au-dessus des misérables petitesses de leur nature. Ne vous affectez pas de leurs injures, ce sont des animaux qui parlent. Soyez au-dessus de tout cela et pensez toujours aux Invisibles qui vous voient et vous approuvent. Ce sera votre force, et quand vous quitterez ce monde, ils viendront vous recevoir dans leurs bras et vous conduiront bien haut dans le ciel où vous serez récompensés de votre patience, de votre indulgence et des vertus que vous aurez acquises sur la terre.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :