Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
doctrinespiritenimes.over-blog.com

LE SOUTIEN SUPRÊME

14 Septembre 2021 , Rédigé par Un spirite Publié dans #Allan Kardec, #Centre Spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme

LE SOUTIEN SUPRÊME
DÉCEMBRE 1874

Il faudrait ôter de vos yeux cette espèce de prisme noir qui vous fait constamment voir le mal. Le mal, nous vous l’avons déjà dit, n’est qu’un état transitoire où l’esprit se trouve.
Vous ne pouvez pas aimer Dieu, dites-vous, est-ce donc par crainte que vous le priez ?... Vous ne pouvez pas aimer Celui qui, parfait, vous veut parfait ?
Vos douleurs ! Comment pouvez-vous parler de vos douleurs, hommes à courte vue ?... La chrysalide se plaint-elle de cet état pénible qui transforme l’animal immonde en gracieux papillon ? La graine se plaint-elle lorsque enfouie sous le sol sa forme charmante s’atrophie ?
Quelle est la créature qui ne passe pas par toutes les douleurs, toutes les lenteurs de la transformation et quelle est celle qui se plaint, quelle est celle qui se révolte contre la loi immuable ?...
Ne pas pouvoir, ne pas savoir aimer Dieu, oh ! Qu’avez-vous dit ?
Dieu qui, par son divin rayonnement, ses attractions irrésistibles, amène l’esprit à ses destinées.
Ne pas aimer Dieu quand on peut contempler une de ses oeuvres et presque entrevoir le parfait chef-d’œuvre de la création, quant à chaque instant et de toute part vous arrivent les échos de la grande harmonie, quand les rayons vous environnent, quand les voix de la patrie se font entendre à votre simple appel ?...
Oh ! Vous avez mal exprimé votre pensée, car vous aimez Dieu, et non seulement vous l’aimez, mais vous commencez à comprendre cette infinité, cette réunion de perfections. Vous aimez Dieu, obéi par les mondes et répondant aussi à une pensée isolée ! Dieu maniant de sa main puissante la création tout entière et s’inclinant cependant pour recueillir dans cette même main, une larme de pitié, une larme de repentir rapportée près de Lui par un de ses anges !
Dieu, donnant au génie la pensée et à l’animal l’instinct ! Dieu possédant tout et donnant toujours !
Oh ! Oui, vous aimez Dieu qui vous éclaire, vous aimez Dieu qui fait rayonner sur vous les idées généreuses qui vous transportent ! Vous aimez Dieu, et vous, petits, vous vous abîmez dans sa grandeur !
Si malheureuse que soit une créature, si désespérée que soit une âme, le jour où elle trouve Dieu, elle est sauvée !
Après l’effervescence des passions, après les cris de haine et les jours de douleur, Dieu refuge et soutien !
Avec les premiers rayons, aurore de science, lueurs des vertus, précurseurs des libertés, Dieu encore. Dieu toujours !
A l’esprit qui commence sa gravitation, Dieu perspective sublime ; à l’esprit qui la termine, Dieu, récompense éternelle !
Bernard.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :