Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
doctrinespiritenimes.over-blog.com

ABUS DE LA MEDIUMNITÉ, Léon Denis (Dans l'invisible)

18 Septembre 2021 , Rédigé par Un spirite Publié dans #Allan Kardec, #Centre Spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme

 

ABUS DE LA MEDIUMNITÉ

Il arrive que le médium, surtout le médium écrivain, se suggestionne lui-même et, d’un mouvement automatique, trace des communications, qu’il attribue abusivement à des Esprits désincarnés. Cette autosuggestion est comme un appel du « moi » normal au « moi » subconscient, qui n’est pas un être distinct, mais une forme plus étendue de la personnalité. Dans ce cas, de la meilleure foi du monde, le médium répond à ses propres questions ; il extériorise ses pensées cachées, ses propres raisonnements, les produits d’une vie psychique plus profonde et plus intense. Allan Kardec, Davis, Hudson Tuttle, Aksakof, etc., ont parlé, dans leurs oeuvres, de cette catégorie de médiums, que M. Gabriel Delanne appelle des automatistes. La crédulité sans bornes, l’oubli de tout principe élémentaire de contrôle, qui règnent dans certains milieux, favorisent et entretiennent ces abus. Il existe des pseudo-médiums automates qui écrivent de vastes élucubrations, sous l’inspiration de saint Antoine de Padoue, de saint Joseph, de la Vierge. Ou bien ils incarneront Socrate et Mahomet, et ceux-ci, dans un langage vulgaire, viendront débiter mille absurdités à des auditoires émerveillés, leur défendant de lire et de s’instruire, afin de les soustraire à toute influence éclairée, à tout contrôle sérieux. On attribue généralement ces aberrations à des Esprits trompeurs. Certes, les mystifications d’outre-tombe sont fréquentes. Elles s’expliquent aisément par le fait que l’on demande trop souvent aux Esprits des choses qu’ils ne peuvent ou ne veulent pas dire. On fait du spiritisme un moyen de divination et l’on attire à soi les Esprits légers. Mais, souvent, la suggestion mentale a une grande part dans ces erreurs. C’est pourquoi, dans ce domaine difficile et parfois obscur de l’expérimentation, il importe d’examiner, d’analyser les choses avec un jugement froid, une grande circonspection, et d’admettre seulement ce qui se présente avec un caractère d’authenticité bien tranché. Notre connaissance des conditions de la vie future et le spiritisme tout entier reposent sur les phénomènes médianimiques. Il convient d’étudier sérieusement ceux-ci et d’éliminer avec rigueur tout ce qui ne porte pas la marque d’une origine extra-humaine. Il ne faut pas, sous prétexte de progrès, remplacer l’incrédulité systématique par une confiance aveugle, par une crédulité ridicule, mais faire avec soin la part du factice et du réel. L’avenir du spiritisme en dépend. Léon Denis (Dans l'invisible)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :