Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

doctrinespiritenimes.over-blog.com

doctrinespiritenimes.over-blog.com

Allan Kardec définit le Spiritisme comme une doctrine fondée sur l'existence, les manifestations et l'enseignement des esprits, possédant des lois morales et reposant sur une échelle spirite. Ce courant de pensée estime que les médiums peuvent communiquer avec les défunts, par l'utilisation d'une énergie spirituelle appelée périsprit. Fondé sur la croyance en Dieu, en la réincarnation et en la communication avec l'au-delà, le Spiritisme regroupe plusieurs millions d'adeptes à travers le monde. CHARTE - INFORMATIONS UTILES ET TRÈS IMPORTANT Bien chers tous Je conseille à toutes et à tous de bien lire la description du Spiritisme. Je vous rappelle que le Spiritisme N’A RIEN à VOIR avec la pratique médiumnique généralement répandue et utilisée à des fins matérielles, lucratives ou similaires. En conclusion, je vous déconseille d'adhérer à toute publicité à titre commercial (cabinets de voyance etc.) La médiumnité est un don gratuit et non pas un marche-pied, donner gratuitement ce que Dieu a donné gratuitement. Bien à vous. Conseils d’un cercle Spirite : « Nous estimons qu’il est dangereux de s’aventurer à vouloir communiquer avec l’au-delà sans connaissances préalables. Lorsque l’on a une idée juste et suffisante des réalités spirites et médiumniques, on sait alors ce à quoi l’on s’expose en toute connaissance de cause. De plus, outre une formation théorique indispensable, une personne qui souhaite communiquer avec l’autre monde doit le faire dans le cadre d’un groupe structuré, expérimenté et averti qui saura faire face aux éventuelles difficultés, qu’il s’agisse des manifestations subconscientes ou d’interventions indésirables de mauvais esprits. En d’autres termes, nous déconseillons de pratiquer en dehors du cadre spirite. Régulièrement nous recevons courriers et e-mails, provenant de personnes qui sont désemparées, face à des mauvais esprits (supposés ou réels) dont elles ne parviennent pas à se débarrasser. Nous ne pouvons décemment que les inviter à stopper toute expérience, afin que leurs désordres psychologiques déjà évidents, ne s’aggravent pas davantage. Ainsi donc, chers correspondants, quelle que soit votre curiosité et votre soif d’expérience, ayez la sagesse de faire les choses dans l’ordre. Commencez par vous instruire, découvrez l’au-delà par la lecture des grands auteurs spirites, et ensuite vous y verrez plus clair. » Allan Kardec entendit parler pour la première fois des tables tournantes en 1854 et fut tout d’abord très sceptique. Après avoir observé assidûment les manifestations des Esprits par la méthode expérimentale, il prit connaissance de cinquante cahiers de communications qu’il synthétisa et qui formèrent la base du livre des Esprits. Liens sources Centre Spirite: https://www.cslak.fr http://kardec.fr/index.php?lng=fr https://www.usff.fr https://www.cesakparis.fr


Ceux qui nous quittent Extraits de communications médiumniques obtenues par Mme De Watteville

Publié par Un spirite sur 16 Août 2021, 08:44am

Catégories : #Allan Kardec, #Centre Spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme

 

 

 

 

Que penser du recul du temps présent ?

C’est une époque de transition pour arriver à retourner vers l’idéal.

Comment cela ?

Lorsqu’on aura examiné en tout sens le grand problème de la question sociale, on verra que la cage est grillée et ne s’ouvrira que devant l’espace peuplé d’idéal, qu’il faut que chacun se recule un peu pour faire une petite place à celui de ses frères qui n’en a pas, et qu’ainsi il n’y ait plus de parias ni de malheureux privés de s’asseoir à la table à côté de ceux qui ont à manger tous les jours, en un mot, il faudra qu’on lève de nouveau les yeux avec une aspiration vers l’au-delà, afin que le socialisme ne soit plus régi par un code, mais que ce soit une question individuelle.

Je vous annonce votre amie Emilie. Cette amie, que vous aimiez tant dans son incarnation, vous dira combien elle se félicite d’avoir eu ses idées humanitaires et progressistes.

Durant sa vie, sa pensée a toujours été fixée sur l’avenir de la race humaine, et elle a profondément creusé la question du bien social et de l’amélioration possible des différentes catégories d’êtres incarnés, cherchant dans son esprit les moyens de combler les intervalles énormes qui les séparent les unes des autres, et d’engager les grands à se passer d’un peu de superflu et à regarder en eux-mêmes pour améliorer le sort des petits, en reconnaissant qu’entre les deux castes, il n’y a pas l’écart immense qu’ils croyaient exister. Elle continue dans nos sphères son oeuvre pacifique et libérale, et son âme généreuse veut demeurer près de la terre jusqu’à ce qu’elle ait obtenu un résultat préliminaire permettant à d’autres humains de construire, sur les bases établies par elle, le monument qu’elle veut voir élever pour 1e bonheur et l’avenir moral des frères laissés en souffrance.

Tu es toujours socialiste ?

Plus que jamais. Et nous le sommes tous ici, les bons et les avancés.

Je suis comme toi, et tu peux penser combien je suis triste de voir ceux qui m’entourent si différents de nous !…

Ils voient les choses d’après l’esprit du siècle incarné, c’est à dire qu’ils considèrent le socialisme comme il est compris, mais pas comme il doit être. Le socialisme est, sur la terre, un progrès à l’état de chrysalide, et, chez nous, c’est une merveille. Malheureusement, les Esprits ne sont pas encore prêts pour  en recevoir les enseignements. Il y a encore trop d’âmes basses et viles, trop de bestialité et d’amour du lucre, pour que tout soit pacifique et droit, mais il faut cultiver le terrain pour qu’il produise la première récolte, la mauvaise. La moisson fauche les générations qui sont sorties de cet enfantement et les remplace par une seconde, puis une troisième, meilleure que les précédentes, et c’est ainsi que le progrès s’implantera et fera, dans la suite, naître le vrai socialisme spirite.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents