Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
doctrinespiritenimes.over-blog.com

Messages médiumniques -2 ème Extrait - SEANCES DES 8-15-18 Juin 2019

21 Juin 2021 , Rédigé par Un spirite Publié dans #Allan Kardec, #Centre Spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme

 

 

Source: http://kardec.fr/articles.php?lng=fr&pg=6254 

 

Suite à une question posée sur les dons d’organes qui n’a pas été mis sur le site

Le guide dit : les esprits viennent avec leur vérité propre. Retenez bien !

Un esprit qui porte un jugement bien précis sur un fait humain est un esprit resté très proche de la terre. Aucun esprit évolué n’apportera de jugement de la sorte !

C’est dit par rapport à nos questions sur le don d’organes ?

Oui

Quel enseignement peut-on retirer concernant les dons d’organes ? Est-ce un progrès moral ?

Les dons d’organes font partie des progrès des hommes ! Progrès de la science, s’entend !

Quelles sont les conséquences pour le donneur et pour le receveur par rapport à leur âme ?

Pour moi, le receveur d’un organe se voit donner la possibilité de mettre à profit le temps qui lui est accordé.

Pour l’autre, c’est un don

Y a-t’il des souffrances pour le donneur dans le coma qui se trouve en état de mort cérébrale ?

L’esprit sur le départ peut traverser une période de grand trouble, je vous l’ai déjà dit, et aussi de souffrance liée à son incarnation

Où est notre libre arbitre s’il y a prélèvement d’organe sans notre accord ?

Peut-être, je dirai, ce qu’en fait la personne de cet acte qui lui est imposé !

Don à l’autre ou ressentiment !

C’est-à-dire qu’on impose à cette âme un prélèvement d’organe pour lequel elle n’a pas donné son accord en toute conscience ! Qu’est-ce qu’elle va en faire ! Soit se dire : j’étais de toute façon sur ce grand départ, et c’est l’occasion de donner quelque chose pour qu’une autre personne continue à vivre ! Ou alors elle va être blessée en se disant, on ne m’a pas demandé mon avis ! C’est comme ici-bas, quand on nous prend quelque chose en nous l’imposant !

La goutte va vers Sophie

Br : vous voulez dire quelque chose à Sophie :

Nous t’aimons

Sophie : moi aussi, je vous aime !

Br : comme c’est la dernière séance du groupe avant les vacances , peut on demander des messages plus personnels ! Est-ce possible ?

Oui

Br : mais peut-être que quelqu’un autour de la table à une dernière question à poser avant ?

Michèle : Oui ! La dernière fois, l’entité disait que c’était un crime, qu’on tuait la personne à qui on prélevait l’organe ! Est-ce vrai ?

Crime est égal à  « jugement » !

 

Br : Pour Michèle, avez-vous un message pour elle ?

Pose

Michèle : Est-ce que papa et maman se sont réconciliés là-haut ?

Plans différents

Michèle : Est-ce que c’est bien maman qui est venue me voir dans ma chambre, qui s’est assise sur mon lit et m’a caressé les cheveux ?

Si tu le crois, pour moi, c’est bien elle. Garde là dans ton cœur.

Br : Ont-ils eu l’occasion de pouvoir se rencontrer là-haut, pour pouvoir discuter de certaines choses et pouvoir se réconcilier ?

Des mots, sans mots ont été échangés

Br : Par la pensée ?

Oui

Pour Sophie

Tu as compris certaines choses. Continue ! Debout !

Sophie : mon papa et ma maman auraient fêter leurs 45 ans de mariage aujourd’hui, est-ce que papa a un message pour maman ?

Ces dates n’ont de notre côté, guère d’importance !

Sophie : A-t ’il un message ou un conseil pour ma maman ?

Je n’ai pas de lien.

Sophie : un conseil pour moi ?

Appuie-toi sur ce groupe ! Choisis bien tes amis ! Prudence toujours

Sophie : c’est enregistré ! merci beaucoup !

Br : pour Sylv :

Place tes pas sur le chemin ! Appuie-toi sur un bâton car il est long et rude !

Sylv: Mais est-ce que j’ai avancé un peu sur ce chemin ?

Bien sûr !

Sylv: Est-ce que tous mes ressentis et vous les connaissez, qui passent quand-même par de chemins de souffrance liée à ma sensibilité, sont le chemin ?

C’est ce qui te fait évoluer et grandir. Lors de nos incarnations, c’est durant ces périodes de souffrance que nous avançons ! Tu le sais bien, n’est-ce pas ?

Sylv Je pense que l’on est aidé mais après on arrive à faire plus ou moins bon usage de toute cette aide en fonction de ce que l’on arrive à faire

Oui ! C’est là tout le libre arbitre

Continue ton chemin mais prends le bâton !

Sylv : ok ! Il va falloir que je cherche mon bâton ! C’est un grand symbole, il faut le définir !

Br : On va passer à Nathalie ! Que pouvez-vous lui dire ?

Tu as un grand courage. Nous sommes à tes côtés !

Nat : Par rapport à mon père, que peux-tu me dire ?

Il est loin

Br : Que voulez-vous dire par « il est loin » car son père est toujours vivant ? Est-ce que c’est parce que sa pensée est lointaine ?

Nat : Est-ce que dans sa tête il est déjà parti ?

Oui

Nat : Il a son âge ! 96 ! Et maintenant, il n’a qu’une envie, c’est de partir !

Hélas pour chacun, les derniers moments de la vie se passent comme ils doivent se passer. Dans ces derniers moments, beaucoup de choses se jouent !

Br : Cela dépend de ce qu’il a vécu et fait !

Sylv : Ce sont moments de bilans et des apprentissages !

La goutte va vers Brigitte

Des choses importantes t’ont été transmises dernièrement,

Br : Vous dites cela par rapport au travail des groupes ?

Oui

On me dit de te transmettre : nous avons besoin de vous ! Mobilisez-vous ! Nous vous attendons !

Chaque groupe doit augmenter sa concentration ! Faire passer le message ! Pas de tête ailleurs

Il faut un engagement total !

Les personnes qui viennent de temps en temps n’ont pas leur place

Un état vibratoire dans un groupe met du temps à se construire.

Br : Est-ce important que ce soit toujours le même jour ?

Sauf exception, la régularité fait partie de l’engagement !

Un petit message pour Elisabeth ?

Ma chérie ! Je crois, tu dois apprendre à canaliser davantage ta sensibilité et tes émotions

Par la pensée,nos proches reçoivent ils quand-même toujours nos messages ! Sans qu’on les dérange ?

Toujours .Une pensée d’amour qui nait dans le cœur d’un humain rejoint ses chers esprits !

Elis : Est-ce que je dois toujours continuer la peinture et l’écriture ?

Plus que jamais ! Mets dedans toute cette sensibilité qui déborde !

Pour Marie-Do

Sois sage oh ma douleur et tiens-toi plus tranquille ! Clin d’œil ! Tu connais !

Marie-Do : c’est un poème de Baudelaire ! c’est un très beau poème !

Br : Pourriez-vous nous donner un petit poème ?

Il faut appeler Angélique

Br : On le fera la prochaine fois ! on vous remercie beaucoup, beaucoup pour cette belle séance ! On vous aime et on vous embrasse très forts ! Un dernier petit message pour le groupe ?

Soyez forts

Soyez bons

Soyez justes

Nous veillons !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :