Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

doctrinespiritenimes.over-blog.com

doctrinespiritenimes.over-blog.com

Allan Kardec définit le Spiritisme comme une doctrine fondée sur l'existence, les manifestations et l'enseignement des esprits, possédant des lois morales et reposant sur une échelle spirite. Ce courant de pensée estime que les médiums peuvent communiquer avec les défunts, par l'utilisation d'une énergie spirituelle appelée périsprit. Fondé sur la croyance en Dieu, en la réincarnation et en la communication avec l'au-delà, le Spiritisme regroupe plusieurs millions d'adeptes à travers le monde. CHARTE - INFORMATIONS UTILES ET TRÈS IMPORTANT Bien chers tous Je conseille à toutes et à tous de bien lire la description du Spiritisme. Je vous rappelle que le Spiritisme N’A RIEN à VOIR avec la pratique médiumnique généralement répandue et utilisée à des fins matérielles, lucratives ou similaires. En conclusion, je vous déconseille d'adhérer à toute publicité à titre commercial (cabinets de voyance etc.) La médiumnité est un don gratuit et non pas un marche-pied, donner gratuitement ce que Dieu a donné gratuitement. Bien à vous. Conseils d’un cercle Spirite : « Nous estimons qu’il est dangereux de s’aventurer à vouloir communiquer avec l’au-delà sans connaissances préalables. Lorsque l’on a une idée juste et suffisante des réalités spirites et médiumniques, on sait alors ce à quoi l’on s’expose en toute connaissance de cause. De plus, outre une formation théorique indispensable, une personne qui souhaite communiquer avec l’autre monde doit le faire dans le cadre d’un groupe structuré, expérimenté et averti qui saura faire face aux éventuelles difficultés, qu’il s’agisse des manifestations subconscientes ou d’interventions indésirables de mauvais esprits. En d’autres termes, nous déconseillons de pratiquer en dehors du cadre spirite. Régulièrement nous recevons courriers et e-mails, provenant de personnes qui sont désemparées, face à des mauvais esprits (supposés ou réels) dont elles ne parviennent pas à se débarrasser. Nous ne pouvons décemment que les inviter à stopper toute expérience, afin que leurs désordres psychologiques déjà évidents, ne s’aggravent pas davantage. Ainsi donc, chers correspondants, quelle que soit votre curiosité et votre soif d’expérience, ayez la sagesse de faire les choses dans l’ordre. Commencez par vous instruire, découvrez l’au-delà par la lecture des grands auteurs spirites, et ensuite vous y verrez plus clair. » Allan Kardec entendit parler pour la première fois des tables tournantes en 1854 et fut tout d’abord très sceptique. Après avoir observé assidûment les manifestations des Esprits par la méthode expérimentale, il prit connaissance de cinquante cahiers de communications qu’il synthétisa et qui formèrent la base du livre des Esprits. Liens sources Centre Spirite: https://www.cslak.fr http://kardec.fr/index.php?lng=fr https://www.usff.fr https://www.cesakparis.fr


LA PRIÈRE Yvonne A PEREIRA Extrait de « Dans les tourbillons du péché, Source : Centre Spirite Lyonnais.

Publié par Un spirite sur 20 Février 2021, 10:36am

Catégories : #Allan Kardec, #Centre Spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme

 

 

Il est vrai qu’une prière, même simple et courte, mais qui émane d’un cœur sincère, atteint des sommets grandioses capables de se déployer dans l’infini pour atteindre le sein plein d’amour de l’Éternel. Un courant somptueux de bienfaits psychiques se met alors en place entre l’être qui prie et les entités célestes chargées d’apporter une assistance spirituelle aux hommes sur Terre et aux Esprits vacillants et inférieurs. La télépathie qui est une conversation mentale d’un être avec un autre, traverse les abîmes sidéraux, transcende des difficultés, parce qu’au moment où elle s’exerce, elle vainc les barrières qui interceptent ou retardent les vibrations, pour finalement atteindre, poussée par un sentiment légitime, le pinacle de ses possibilités. La supplique, l’oraison s’apparentent plus alors à une visite de l’être qui prie dans les plans spirituels supérieurs. Le malheureux qui prie peut promouvoir en lui un avancement suffisant pour s’harmoniser avec ces plans. Sa personnalité, portée par la force des vibrations émises par sa pensée, s’accorde avec la compréhension de l’entité vigilante qui lui répond et celle-ci le contemple tel qu’il est, que la prière émane d’un être incarné ou désincarné. Il est vrai que les amis de l’Invisible supérieur connaissent depuis longtemps ses besoins réels, mais l’âme, incarnée ou pas, qui stationne dans le travail de contrition et de rachat, doit rendre témoignage à Dieu de sa foi, de sa persévérance dans son désir de se corriger de ses passions néfastes, et de faire preuve de patience dans les épreuves et de bonne volonté pour progresser, de sincérité lors des nouveaux projets qu’il commence à mettre en œuvre afin de s’harmoniser avec la Volonté suprême ! C’est le travail de l’évolution morale et de la conscience de l’être qui doit se faire lentement, naturellement, mais sûrement, pour que de nouvelles défaillances ne viennent pas compromettre encore plus sa responsabilité, alors que l’Être supérieur lui a déjà concédé la miséricorde qu’il a suppliée. C’est pour cela que pour l’aider dans sa bataille intense, il reçoit l’inspiration de l’Espoir, qui secrète des forces dans son cœur en murmurant de nouvelles énergies à ses oreilles, tandis que le souffle d’un soulagement divin le réchauffe et l’encourage pour qu’il ne succombe pas tant qu’il attend. Et l’âme ainsi réconfortée continue d’exercer les puissances latentes des facultés qui lui sont naturelles, à la recherche du feu divin qui distribue ses bénéfices, et plus elle s'entraîne, plus elle progresse, s’inspire, se résigne, persévère, peaufine ses qualités morales, parce qu’elle reçoit les conseils sanctifiants des intuitions attirées par la prière... puis elle parvient finalement à obtenir le mérite nécessaire pour être récompensée par une concession de Dieu, qui même si elle est rigoureusement juste au regard de la Loi, reste circonscrite dans la sphère d’Amour dans laquelle Créateur reçoit ses créatures. Source : Centre Spirite Lyonnais.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents