Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

doctrinespiritenimes.over-blog.com

doctrinespiritenimes.over-blog.com

Allan Kardec définit le Spiritisme comme une doctrine fondée sur l'existence, les manifestations et l'enseignement des esprits, possédant des lois morales et reposant sur une échelle spirite. Ce courant de pensée estime que les médiums peuvent communiquer avec les défunts, par l'utilisation d'une énergie spirituelle appelée périsprit. Fondé sur la croyance en Dieu, en la réincarnation et en la communication avec l'au-delà, le Spiritisme regroupe plusieurs millions d'adeptes à travers le monde. CHARTE - INFORMATIONS UTILES ET TRÈS IMPORTANT Bien chers tous Je conseille à toutes et à tous de bien lire la description du Spiritisme. Je vous rappelle que le Spiritisme N’A RIEN à VOIR avec la pratique médiumnique généralement répandue et utilisée à des fins matérielles, lucratives ou similaires. En conclusion, je vous déconseille d'adhérer à toute publicité à titre commercial (cabinets de voyance etc.) La médiumnité est un don gratuit et non pas un marche-pied, donner gratuitement ce que Dieu a donné gratuitement. Bien à vous. Conseils d’un cercle Spirite : « Nous estimons qu’il est dangereux de s’aventurer à vouloir communiquer avec l’au-delà sans connaissances préalables. Lorsque l’on a une idée juste et suffisante des réalités spirites et médiumniques, on sait alors ce à quoi l’on s’expose en toute connaissance de cause. De plus, outre une formation théorique indispensable, une personne qui souhaite communiquer avec l’autre monde doit le faire dans le cadre d’un groupe structuré, expérimenté et averti qui saura faire face aux éventuelles difficultés, qu’il s’agisse des manifestations subconscientes ou d’interventions indésirables de mauvais esprits. En d’autres termes, nous déconseillons de pratiquer en dehors du cadre spirite. Régulièrement nous recevons courriers et e-mails, provenant de personnes qui sont désemparées, face à des mauvais esprits (supposés ou réels) dont elles ne parviennent pas à se débarrasser. Nous ne pouvons décemment que les inviter à stopper toute expérience, afin que leurs désordres psychologiques déjà évidents, ne s’aggravent pas davantage. Ainsi donc, chers correspondants, quelle que soit votre curiosité et votre soif d’expérience, ayez la sagesse de faire les choses dans l’ordre. Commencez par vous instruire, découvrez l’au-delà par la lecture des grands auteurs spirites, et ensuite vous y verrez plus clair. » Allan Kardec entendit parler pour la première fois des tables tournantes en 1854 et fut tout d’abord très sceptique. Après avoir observé assidûment les manifestations des Esprits par la méthode expérimentale, il prit connaissance de cinquante cahiers de communications qu’il synthétisa et qui formèrent la base du livre des Esprits. Liens sources Centre Spirite: https://www.cslak.fr http://kardec.fr/index.php?lng=fr https://www.usff.fr https://www.cesakparis.fr


Depuis plus de quarante ans, les décédés se communiquent par les intermédiaires médiums au sein du Cercle Allan Kardec

Publié par Un spirite sur 23 Février 2021, 18:52pm

Catégories : #Allan Kardec, #Centre Spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme

 

Depuis plus de quarante ans, les décédés se communiquent par les intermédiaires médiums au sein du Cercle Allan Kardec. Devenus Esprits, les artistes continuent de vivre et de vibrer dans leur au-delà, ils continuent aussi de créer dans la diversité pour délivrer leurs messages. Quelle que soit leur passion artistique, danse, musique, chant, poésie, littérature, peinture, sculpture, la pierre de voûte de leur création est le sentiment issu de Dieu.

L’esprit de Maurice Béjart nous entretient sur sa passion de la danse : «Je continue dans l'au-delà de travailler cette expression qui pour moi de mon vivant, était bien plus qu'une expression physique. Elle sublimait mon âme, elle devait savoir sublimer l'âme de celles et ceux qui la recevaient. Aujourd'hui, je continue de danser, je continue de créer. Comme d'autres continuent de créer la musique, créer le chant, créer la poésie, moi je continue de créer la danse. Ce sont les vibrations de Dieu notre Père, c'est son amour qui sait se traduire par le geste, par la grâce, par le mouvement.»

Le mode de réception qu’est l’art médiumnique ne date pas d'aujourd'hui. En effet, plusieurs médiums artistes comme Augustin Lesage, Victorien Sardou, Fernand Desmoulins, Madge Gill, Fleury-Joseph Crépin ont reçu l'inspiration d’artistes peintres désincarnés tels que Modigliani, Monet, Picasso, Matisse, de même que Rosemary Brown recevait des œuvres musicales de Liszt, Beethoven, Mozart, Bach et bien d'autres. Certains de ces médiums n'avaient pourtant aucune disposition artistique particulière. Le mode de réception pourrait s’apparenter à celui de l'art brut, à cette différence près que la création n'est pas issue de l'inconscient d’une personne mais d’un esprit désincarné qui utilise la voie médiumnique.

Augustin Lesage disait : «Je ne suis que la main qui exécute et non l'esprit qui conçoit.»

Des Esprits continuent d'inspirer les artistes médiums, notamment brésiliens, qui reçoivent les Esprits artistes sous forme automatique dans une maîtrise et une vitesse impressionnantes. Ce fut le cas du plus connu d’entre eux, Luiz Gasparetto, décédé le 3 mai 2018.

Pour les médiums du Cercle Allan Kardec, les Esprits nous ont enseigné la marche à suivre pour une bonne réception médiumnique. Tout d'abord un appel sentimental, une sorte de rendez-vous télépathique sera fixé entre l'Esprit et le médium artiste. Ensuite, dans le calme, la ferveur et la solennité du moment, l’intermédiaire reçoit l'influence de l'Esprit sous forme intuitive le plus souvent ou automatique dans de rares cas. L'artiste désincarné pense, imagine la forme, compose, créé l'émotion ; le médium reçoit ces éléments par télépathie et reproduit l’œuvre telle que désirée par l'artiste désincarné.

L’esprit de Pablo Picasso nous entretenait de l'art médiumnique en ces termes : «La peinture de l'astral, la peinture des invisibles, est une communication essentielle. Elle prouve notre perpétuité, elle prouve que le besoin créatif appartient à notre nature spirituelle. Elle prouve que nous continuons d'être parce que nous avons été. La peinture médiumnique est un chemin de rencontre possible entre l'homme et la mort, entre l'incrédulité et l'espérance de vie. La preuve de la survivance de l'âme tient quelquefois dans la sensibilité de l'homme. Mais l'homme n'a pas une seule sensibilité. La magie artistique permet d'atteindre tous les hommes dans leurs émotions différentes, dans leurs appréhensions différentes, devenues des formes, des couleurs, des sons.» L'art médiumnique peut parfois être prémonitoire ; il peut être aussi à vertu thérapeutique, c'est-à-dire bénéfique pour un nouvel équilibre fluidique du corps. Le corps va recevoir les vertus vibratoires de l’œuvre grâce aux formes et aux couleurs. Dans certaines œuvres, les Esprits intègrent leur énergie magnétique. Ces représentations à vertu thérapeutiques sont à regarder ou à toucher.

Toutes les créations de l'invisible sont des messages pour l'humanité, le réconfort de l'âme, la traduction directe de l'expression spirituelle des Esprits. Cet art doit trouver toute sa place dans le cœur des vivants afin d'engendrer un homme nouveau.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents