Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

doctrinespiritenimes.over-blog.com

doctrinespiritenimes.over-blog.com

Allan Kardec définit le Spiritisme comme une doctrine fondée sur l'existence, les manifestations et l'enseignement des esprits, possédant des lois morales et reposant sur une échelle spirite. Ce courant de pensée estime que les médiums peuvent communiquer avec les défunts, par l'utilisation d'une énergie spirituelle appelée périsprit. Fondé sur la croyance en Dieu, en la réincarnation et en la communication avec l'au-delà, le Spiritisme regroupe plusieurs millions d'adeptes à travers le monde. CHARTE - INFORMATIONS UTILES ET TRÈS IMPORTANT Bien chers tous Je conseille à toutes et à tous de bien lire la description du Spiritisme. Je vous rappelle que le Spiritisme N’A RIEN à VOIR avec la pratique médiumnique généralement répandue et utilisée à des fins matérielles, lucratives ou similaires. En conclusion, je vous déconseille d'adhérer à toute publicité à titre commercial (cabinets de voyance etc.) La médiumnité est un don gratuit et non pas un marche-pied, donner gratuitement ce que Dieu a donné gratuitement. Bien à vous. Conseils d’un cercle Spirite : « Nous estimons qu’il est dangereux de s’aventurer à vouloir communiquer avec l’au-delà sans connaissances préalables. Lorsque l’on a une idée juste et suffisante des réalités spirites et médiumniques, on sait alors ce à quoi l’on s’expose en toute connaissance de cause. De plus, outre une formation théorique indispensable, une personne qui souhaite communiquer avec l’autre monde doit le faire dans le cadre d’un groupe structuré, expérimenté et averti qui saura faire face aux éventuelles difficultés, qu’il s’agisse des manifestations subconscientes ou d’interventions indésirables de mauvais esprits. En d’autres termes, nous déconseillons de pratiquer en dehors du cadre spirite. Régulièrement nous recevons courriers et e-mails, provenant de personnes qui sont désemparées, face à des mauvais esprits (supposés ou réels) dont elles ne parviennent pas à se débarrasser. Nous ne pouvons décemment que les inviter à stopper toute expérience, afin que leurs désordres psychologiques déjà évidents, ne s’aggravent pas davantage. Ainsi donc, chers correspondants, quelle que soit votre curiosité et votre soif d’expérience, ayez la sagesse de faire les choses dans l’ordre. Commencez par vous instruire, découvrez l’au-delà par la lecture des grands auteurs spirites, et ensuite vous y verrez plus clair. » Allan Kardec entendit parler pour la première fois des tables tournantes en 1854 et fut tout d’abord très sceptique. Après avoir observé assidûment les manifestations des Esprits par la méthode expérimentale, il prit connaissance de cinquante cahiers de communications qu’il synthétisa et qui formèrent la base du livre des Esprits. Liens sources Centre Spirite: https://www.cslak.fr http://kardec.fr/index.php?lng=fr https://www.usff.fr https://www.cesakparis.fr


CRÉATIONS FLUIDIQUES. LA PENSÉE ET LES CRÉATIONS FLUIDIQUES

Publié par Un spirite sur 19 Février 2021, 19:37pm

Catégories : #Allan Kardec, #Centre Spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme

 

Les créations fluidiques naissent de la pensée, qui est une […] force créatrice issue de notre propre âme, et de ce fait, c’est la continuation de notre personne. À travers elle, nous influons sur le milieu dans lequel nous vivons et agissons, établissant le niveau de notre influence dans le bien ou dans le mal. (13) Ce qui signifie aussi […] que nos idées extériorisées créent des images aussi vivantes que nous le désirons […]. (13) La pensée est élaborée et créée par l’esprit. L’esprit est […] partout le miroir de la vie. […] Chez les êtres primitifs, elle apparaît sous la forme de l’instinct ; chez les âmes humaines, elle apparaît dans les illusions qui assaillent l’intelligence ; chez les Esprits Perfectionnés, elle se révèle comme un diamant précieux retraçant la Gloire Divine. En l’étudiant depuis notre position spirituelle, confinés entre l’animalité et l’angélitude, nous sommes amenés à l’interpréter comme le domaine de notre conscience éveillée, dans le plan évolutif où nos connaissances acquises nous permettent d’agir. En la définissant comme miroir de la vie, nous reconnaissons que le cœur en est la face et le cerveau est le centre de ses ondulations, générant la force de la pensée qui meut, crée et transforme tout, détruisant et reconstruisant pour purifier et sublimer. (16) Ainsi, nous restons en contact permanent avec d’autres esprits, exerçant une influence et étant influencés, car personne ne […] peut dépasser à l’improviste les ressources de son propre esprit, au-delà du cercle de travail où il se situe ; toutefois, nous nous reflétons tous les uns les autres, selon notre capacité d’assimilation relative. Personne n’échappe au mouvement de permutation incessant. Nous respirons dans le monde des images que nous projetons et réceptionnons. Par elles, nous restons sous la fascination des éléments qui nous subjuguent provisoirement, et avec elles, nous rejoignons l’influx rénovateur des pouvoirs qui nous induisent à la purification et au progrès. (17) La pensée, ou flux énergétique mental, se manifeste sous la forme d’ondes […], depuis les rayons ultra courts, où s’expriment les légions angéliques selon des processus encore inaccessibles à notre observation, les oscillations courtes, moyennes et longues où s’extériorise l’esprit humain, et jusqu’aux ondes fragmentaires des animaux, dont la vie psychique, encore en germe, n’émet que des pensées déterminées ou des rayons discontinus. (7) La pensée est l’agent essentiel et la base vivante de toutes les réalisations dans les plans physique et extra physique. Cependant, elle est encore matière, - la matière mentale, où les lois de formation des charges magnétiques ou des systèmes atomiques prévalent sous un aspect nouveau, en formant la merveilleuse mer d’énergie subtile dans laquelle nous baignons tous, et qui contient des éléments qui transcendent le tableau périodique des éléments chimiques connus dans le monde. (8 Indépendamment du plan de vie où nous nous situons, signalons que […] notre pensée crée la vie que nous cherchons, par le reflet de nous-mêmes, jusqu’au jour où nous nous identifierons, au cours des millénaires, avec la Sagesse Infinie et avec l’Amour Infini, qui constituent la Pensée et la Vie de Notre Père. (15) Une pensée supérieure fortement pensée, pour me servir de cette expression, peut donc, selon sa force et son élévation, frapper plus près ou plus loin des hommes qui n'ont aucune conscience de la manière dont elle leur arrive ; de même que souvent celui qui l'émet n'a pas conscience de l'effet produit par cette émission. C'est là un jeu constant des intelligences humaines et de leur action réciproque les unes sur les autres. Joignez à cela l'action de celles qui sont désincarnées et calculez, si vous le pouvez, la puissance incalculable de cette force composée de tant de forces réunies. Si l'on pouvait se douter du mécanisme immense que la pensée met en jeu et des effets qu'elle produit d'un individu à un autre, d'un groupe d'êtres à un autre groupe, et enfin de l'action universelle des pensées des hommes les unes sur les autres, l'homme serait ébloui ! Il se sentirait anéanti devant cette infinité de détails, devant ces réseaux innombrables reliés entre eux par une puissante volonté et agissant harmoniquement pour atteindre un but unique : le progrès universel. (4) 2°) CARACTÉRISTIQUES DES CRÉATIONS FLUIDIQUES Les idées, élaborées avec attention, génèrent des formes dotées de mouvement, de son et de couleur, parfaitement perceptibles par tous ceux qui sont syntonisés sur l’onde où elles s’expriment. (14) Il y a plus : la pensée créant des images fluidiques, elle se reflète dans l'enveloppe périspritale comme dans une glace, ou encore comme ces images d'objets terrestres qui se réfléchissent dans les vapeurs de l'air ; elle y prend un corps et s'y photographie en quelque sorte. Qu'un homme, par exemple, ait l'idée d'en tuer un autre, quelque impassible que soit son corps matériel, son corps fluidique est mis en action par la pensée dont il reproduit toutes les nuances ; il exécute fluidiquement le geste, l'acte qu'il a le dessein d'accomplir ; sa pensée crée l'image de la victime, et la scène entière se peint, comme dans un tableau, telle qu'elle est dans son esprit. (2) La force mentale, responsable des créations fluidiques humaines, […] n’est pas le patrimoine de privilégiés. Elle est une propriété vulgaire de toutes les créatures, mais seulement celles qui l’entraînent à travers des méditations soignées. […] Au fond, elle est l’énergie plastique de la pensée qui l’accumule en elle-même en la prenant dans le fluide universel dans lequel tous les courants de la vie se plongent et se ressourcent dans les plus divers royaumes de la nature, au sein de l’Univers. Chaque être vivant est un transformateur de cette force, selon le potentiel réceptif et irradiant qui est sien. (12) C'est ainsi que les mouvements les plus secrets de l'âme se répercutent dans l'enveloppe fluidique ; qu'une âme peut lire dans une autre âme comme dans un livre et voir ce qui n'est pas perceptible par les yeux du corps. Les yeux du corps voient les impressions intérieures qui se reflètent sur les traits de la figure : la colère, la joie, la tristesse ; mais l'âme voit sur les traits de l'âme les pensées qui ne se traduisent pas au-dehors. (2) La théorie des créations fluidiques, ou de la « photographie de la pensée », est aussi liée aux visions fantastiques, symboliques qui se manifestent dans les rêves ou qui sont rapportées par certains voyants. (3). Les Esprits manipulent les fluides par la pensée et la volonté. Ils forment des agglomérations, des ensembles et différentes édifications dans les lieux où ils vivent. Ils en changent […] les propriétés comme un chimiste change celles des gaz ou autres corps, en les combinant suivant certaines lois ; c'est le grand atelier ou laboratoire de la vie spirituelle. (5) Quelquefois, ces transformations sont le résultat d'une intention ; souvent, elles sont le produit d'une pensée inconsciente. […] C'est ainsi, par exemple, qu'un Esprit se présente à la vue d'un incarné doué de la vue psychique, sous les apparences qu'il avait de son vivant à l'époque où on l'a connu, aurait-il eu plusieurs incarnations depuis. Il se présente avec le costume, les signes extérieurs, – infirmités, cicatrices, membres amputés, etc., – qu'il avait alors. […] Si donc il a été une fois nègre et une autre fois blanc, il se présentera comme nègre ou comme blanc, selon celle de ces deux incarnations sous laquelle il sera évoqué, et où se reportera sa pensée. Par un effet analogue, la pensée de l'Esprit crée fluidiquement les objets dont il avait l'habitude de se servir : un avare maniera de l'or ; un militaire aura ses armes et son uniforme ; un fumeur, sa pipe ; un laboureur, sa charrue et ses bœufs ; une vieille femme sa quenouille [ou un autre objet]. Ces objets fluidiques sont aussi réels pour l'Esprit qui est lui-même fluidique, qu'ils l'étaient à l'état matériel pour l'homme vivant ; mais, par la même raison qu'ils sont créés par la pensée, leur existence est aussi fugitive que la pensée. (6) (1) Ainsi, en émettant […] une idée, nous reflétons celles qui lui ressemblent ; cette idée se corporifie rapidement, selon une intensité qui correspond à notre insistance à la soutenir, et nous maintient ainsi, spontanément, en communication avec tous ceux qui épousent cette façon de sentir. C’est dans cette projection de forces, qui déterminent l’échange obligatoire avec tous les esprits incarnés ou désincarnés, que l’Esprit se meut dans le monde des formes-pensées, constructions substantielles dans le domaine de l’âme, qui libèrent nos pas ou les asservissent, selon le bien ou le mal que nous aurons choisi. (9) Les formes-pensées sont facilement perçues par les désincarnés, même les Esprits moralement inférieurs, qui les utilisent dans les processus obsessifs. Les actions de ces Esprits nous touchent, car ils n’ont aucune difficulté à reconnaître la nature de nos pensées : […] nous possédons tous, en plus des désirs immédiats courants, à n’importe quelle phase de la vie, un « désir central » ou « thème basique » des intérêts les plus intimes. C’est pour cela qu’en plus de nos pensées vulgaires qui emprisonnent notre expérience routinière, nous émettons avec plus de fréquence les pensées qui naissent du « désir central » qui nous caractérise, pensées qui deviennent le reflet dominant de notre personnalité. Il est facile de connaître de cette manière la nature de n’importe quelle personne, sur n’importe quel plan, à travers les occupations et les postures dans lesquelles elle préfère vivre. Ainsi, la cruauté est le reflet du criminel, la cupidité est le reflet de l’usurier, la médisance est le reflet du calomniateur, la raillerie est le reflet de l’ironiste et l’irritation, le reflet du déséquilibré, comme l’élévation morale est le reflet du saint… (10) Dans le cas des obsessions, un obsesseur cruel affirme : Une fois identifié le reflet de la créature que nous nous disposons à corriger ou à punir, il est très facile de la gaver d’excitations constantes, renforçant les impulsions et les situations existant déjà dans l’imagination et créant, ainsi, la fixation mentale. […] Par ces processus, nous créons et entretenons facilement le « délire psychique » ou l’ « obsession », qui n’est autre qu’un état anormal de l’esprit subjugué par l’excès de ses propres créations, qui exercent une pression sur le champ sensoriel, auxquelles est adjointe, de manière infinie, l’influence directe ou indirecte d’autres esprits désincarnés ou non, attirés par son propre reflet. (11) RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES 1. KARDEC, Allan. La Genèse. Chap. 14, item 14. 2. _______. Œuvres Posthumes. Première partie, item (Photographie et télégraphie de la pensée. 3. _______. Idem. 4. _______. Idem. 5. _______. Revue Spirite. Journal d’études psychologiques. Juin 1868. Item : Photographie de la pensée. 6. _______. Idem. 7. XAVIER, Francisco Cândido et VIEIRA, Waldo. Mécanismes de la médiumnité. Par l’Esprit André Luiz. Chap. 4 (Matière mentale), item : Pensée des créatures. 8. _______. Item : Corpuscules mentaux. 9. _______. Item : Formes-pensées. 10. XAVIER, Francisco Cândido. Action et réaction. Par l’Esprit André Luiz. Chap. 8 (Préparatifs pour le retour). 11. _______. Idem. 12. _______. Libération. Par l’Esprit André Luiz. Chap. 11 (Précieuse expérience). 13. _______. Chap. 17 (Assistance fraternelle). 14. _______. Dans les domaines de la médiumnité. Par l’Esprit André Luiz. Chap. 12 (Clairvoyance et clairaudience). 15. _______. Pensée et vie. Par l’Esprit Emmanuel. Préface (Pensée et vie). 16. _______. Chap. 1 (Le miroir de la vie). 17. _______. Idem.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents