Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

doctrinespiritenimes.over-blog.com

doctrinespiritenimes.over-blog.com

Allan Kardec définit le Spiritisme comme une doctrine fondée sur l'existence, les manifestations et l'enseignement des esprits, possédant des lois morales et reposant sur une échelle spirite. Ce courant de pensée estime que les médiums peuvent communiquer avec les défunts, par l'utilisation d'une énergie spirituelle appelée périsprit. Fondé sur la croyance en Dieu, en la réincarnation et en la communication avec l'au-delà, le Spiritisme regroupe plusieurs millions d'adeptes à travers le monde. CHARTE - INFORMATIONS UTILES ET TRÈS IMPORTANT Bien chers tous Je conseille à toutes et à tous de bien lire la description du Spiritisme. Je vous rappelle que le Spiritisme N’A RIEN à VOIR avec la pratique médiumnique généralement répandue et utilisée à des fins matérielles, lucratives ou similaires. En conclusion, je vous déconseille d'adhérer à toute publicité à titre commercial (cabinets de voyance etc.) La médiumnité est un don gratuit et non pas un marche-pied, donner gratuitement ce que Dieu a donné gratuitement. Bien à vous. Conseils d’un cercle Spirite : « Nous estimons qu’il est dangereux de s’aventurer à vouloir communiquer avec l’au-delà sans connaissances préalables. Lorsque l’on a une idée juste et suffisante des réalités spirites et médiumniques, on sait alors ce à quoi l’on s’expose en toute connaissance de cause. De plus, outre une formation théorique indispensable, une personne qui souhaite communiquer avec l’autre monde doit le faire dans le cadre d’un groupe structuré, expérimenté et averti qui saura faire face aux éventuelles difficultés, qu’il s’agisse des manifestations subconscientes ou d’interventions indésirables de mauvais esprits. En d’autres termes, nous déconseillons de pratiquer en dehors du cadre spirite. Régulièrement nous recevons courriers et e-mails, provenant de personnes qui sont désemparées, face à des mauvais esprits (supposés ou réels) dont elles ne parviennent pas à se débarrasser. Nous ne pouvons décemment que les inviter à stopper toute expérience, afin que leurs désordres psychologiques déjà évidents, ne s’aggravent pas davantage. Ainsi donc, chers correspondants, quelle que soit votre curiosité et votre soif d’expérience, ayez la sagesse de faire les choses dans l’ordre. Commencez par vous instruire, découvrez l’au-delà par la lecture des grands auteurs spirites, et ensuite vous y verrez plus clair. » Allan Kardec entendit parler pour la première fois des tables tournantes en 1854 et fut tout d’abord très sceptique. Après avoir observé assidûment les manifestations des Esprits par la méthode expérimentale, il prit connaissance de cinquante cahiers de communications qu’il synthétisa et qui formèrent la base du livre des Esprits. Liens sources Centre Spirite: https://www.cslak.fr http://kardec.fr/index.php?lng=fr https://www.usff.fr https://www.cesakparis.fr


De l'esprit Joanna de Angelis Message psychographié par le médium Divaldo Pereira Franco

Publié par Un spirite sur 2 Octobre 2020, 15:03pm

Catégories : #Allan Kardec, #Centre Spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme

 

Joanna de Angelis : Turbulences et dissensions Écrit par Joanna de Angelis Turbulences et dissensions On ne peut nier être dans une époque aux turbulences généralisées... La planète souffre dans ses entrailles, adaptant ses plaques tectoniques, éliminant le magma, libérant des forces telluriques, étant atteinte par le réchauffement global, et par le choc des courants océaniques et atmosphériques. Aussi, ce phénomène se prolonge depuis d'antiques ères, oeuvrant en faveur de conditions d'habitation pour une société heureuse dans l'avenir. De la même manière, les plus différents segments qui font la société terrestre, la politique, la religion, les races, la culture, les investigations scientifiques et les écoles de pensée, sont atteints par les turbulences qui prédominent de toutes parts, générant des conflits et incitant à la violence, à l'agressivité, à l'insubordination. Il n'y a pas de respect pour les droits de l'homme et la créature devient un objet facilement manipulable, selon les circonstances et le prix qui lui est assigné. Les valeurs éthiques aujourd'hui contestées laissent la place à la corruption morale, économique, sociale, sous l'effet des défis qui s'emparent des réflexions et des sentiments, pendant le cours de l'existence... Il est donc naturel que les créatures, cellules de l'organisation émotionnelle, soient les causes des troubles qui se répandent en ces jours de turbulences émotionnelle, morale et spirituelle. Si l'être humain a atteint des niveaux autrefois inimaginables de culture, de science et de technologie, le processus d'illumination personnelle n'est toutefois pas parvenu aux mêmes sommets, occasionnant, par conséquent, un choc entre la connaissance et l'émotion, les commodités personnelles dont jouissent certains et leurs sentiments moraux. D'un côté, le stress découle de la recherche irréfrénée du pouvoir sous toutes ses formes, de l'autre, l'ennui, l'épuisement des sens du fait d'une jouissance exagérée, ont produit des légions d'insatisfaits, certains traumatisés, d'autres révoltés, qui sombrent dans les turbulences responsables de l'état lamentable où ils se trouvent, laissant libre cours aux innombrables conflits dont ils sont porteurs. Aujourd'hui, le fait de ne pas vivre les enseignements chrétiens fait défaut, quelles que soient les innombrables dénominations religieuses qui dérivent de la pensée initiale de Jésus, filles toutefois de l'orgueil, des dissensions, des intérêts subalternes des individus et des groupes, qui assombrissent la clarté et la profondeur de l'amour au prochain comme à soi-même, du pardon inconditionnel, qui doivent être des règles de saine conduite, tout comme le devoir de chacun de s'améliorer constamment... Des lèvres, on commente la vie du Maître et on célèbre l'excellence de son message mais, en l'ayant loin du coeur, de par l'absence d'application sincère de ses enseignements au sein de sa conduite personnelle. Sous l'effet des turbulences et des dissensions, on riposte cruellement pour des bagatelles, pour des caprices enfantins et maladifs, menaçant les structures de la société et les ouvrages rendant l'homme digne. Aux affections d'un jour, qui passent aussitôt lorsqu'elles sont le fruit de fixations passionnelles et non de sentiments profonds, par des mécanismes de transfert psychologique des conflits prédominants, on concède tout, alors qu'à ceux qui semblent antipathiques ou qui ne se soumettent pas aux désirs de ces grands menteurs, considérés ennemis réels ou imaginaires, rien ne leur est offert parce qu'ils leur paraissent présenter un danger imminent. Les dissensions sont le fruit des habitudes ancestrales inférieures, découlant du long processus de l'évolution anthropologique, des héritages de la lutte pour la survie, de la victoire des espèces les plus fortes par rapport aux moins résistantes... De même, les animosités procèdent de mauvais souvenirs issus de réincarnations antérieures, qui laissèrent des vestiges d'amertume dans leur comportement ou préservèrent des conflits inférieurs, générant des sentiments inamicaux et des dissensions perverses. La médisance, quant à elle, tout comme la calomnie et l'infamie créent des facteurs réactifs occasionnant des dissensions, pendant tout le temps où on leur donne vie, ce qui les maintient durant un temps indéterminé. À côté de ce phénomène de la personnalité, il ne faut jamais oublier que les esprits malheureux, ennemis d'hier ou d'aujourd'hui, se plaisent à créer des situations perturbatrices, provoquent des conflits entre les individus, leur inspirent d'absurdes suspicions, leur donnent des idées fixes morbides, engendrent dissensions et destructions de toute fraternité avec les gens que l'on rencontre. Nombreuses sont les calamités terrestres qui ont été engendrées dans le monde spirituel inférieur, grâce à l'harmonie entre les êtres humains et ces pensées obsessives, leur permettant d'infliger des souffrances désordonnées, jusqu'au moment où les lois divines les convoqueront à la renaissance dans le monde physique pour remplir des obligations pénibles et affligeantes. Faites attention aux dissensions, n'en devenez pas l'instrument ! Protégez-vous des informations malheureuses et libérez-vous des suspicions injustifiables qui conduisent à réagir, au lieu d'agir avec tolérance et compréhension fraternelle. Les personnes sont ce qu'elles sont, et de la même façon que vous n'avez pas réussi à dompter vos mauvaises inclinations, elles aussi ne sauraient changer d'un jour à l'autre. Rationalisez les événements désagréables qui vous atteignent et n'accumulez aucunes meurtrissures, comme quelqu'un qui collectionnerait les trésors de valeurs, car leurs miasmes finiront par vous affronter de par les charges toxiques dont elles sont porteuses. N'appréhendez aucun compétiteur de votre domaine de réalisation. Personne ne peut ôter les valeurs authentiques, ni rien prendre à autrui, mis à part ce qui lui est dû, et rien de plus... Ne soyez pas un facteur de turbulences, de perturbations, de dissensions dans la sphère d'action où vous opérez. Ne censurez pas celui qui n'est pas là et qui est responsable de votre mal-être, générant inquiétude et manque de respect, donnant lieu à de vilains commentaires. Mettez à profit ce challenge pour vous vaincre, pour vous adoucir, pour être heureux. Étendez votre grande tendresse, vous désarmant de toute prévention, et rien de mal ne vous arrivera. Les turbulences donnent lieu à des calamités désastreuses et, les querelles donnent lieu à des batailles aussi préjudiciables qu'elles se prolongent durant un temps indéterminé. Tentez de comprendre votre frère auquel vous êtes opposé et laissez-vous avoir de la bonté envers lui, comme le Seigneur de la vie le fait vis-à-vis de votre propre condition d'esprit en lutte en vue de devenir meilleur. Lorsque des vibrations génératrices de querelles affleurent de votre inconscient, priez et calmez-vous, en ayant la certitude que vous dépasserez la délicate situation. Si c'est nécessaire, vous pouvez montrer votre désaccord mais, ne soyez jamais querelleur. Le scandale est nécessaire, mais malheur à celui qui en est le responsable, affirma le Maître incorruptible. Rien ne reste caché, telle est la loi divine. Ainsi, les mauvais, les malhonnêtes, les corrompus, les traîtres, les infidèles seront découverts par l'impact de la lumière de la vérité, au moment approprié. Quant à vous, organisez la paix, conseillez, orientez, et restez l'ami de tous. Les personnes sont toutes nécessaires, et ne sont jamais inutiles, bien que nul ne soit indispensable ni insubstituable. Et, si par hasard, quelqu'un se présente en tant qu'ennemi, restez tranquille car le conflit lui appartient, alors que vous, vous ne devez jamais vous transformer en ennemi de qui que ce soit. De l'esprit Joanna de Angelis Message psychographié par le médium Divaldo Pereira Franco durant la nuit du 4 octobre 2006 au sein du Centre spirite Caminho da Redenção à Salvador de Bahia au Brésil. Source : Jornal Espirita, septembre 2007 Traduction : Jean Emmanuel NUNES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents