Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
doctrinespiritenimes.over-blog.com

LES JEUNES

13 Juillet 2020 , Rédigé par Un Spirite Publié dans #Allan Kardec, #Centre Spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme, #Suicide

 

1) A quoi doit-on attribuer l'augmentation du suicide chez les jeunes ?

Les jeunes vivent une grande insécurité par rapport à leurs études, à leurs activités professionnelles, à leur vie affective...Dans notre monde actuel, la situation est encore pire à cause de la difficulté de choisir un métier, de la précarité du marché du travail et de leurs relations affectives assez déstabilisantes dues à leur confusion entre liberté sexuelle et libertinage. 

2) L'esprit candidat à la réincarnation, se prépare-t-il de façon efficace pour être confronté aux difficultés qu'il trouvera sur son chemin ? 

Celui qui se réincarne avec une situation bien définie par rapport à sa vie professionnelle et sociale aura plus d'assurance. Il sait ce qu'il veut et il est prêt pour lutter pour son avenir. Le problème se trouve chez ceux qui arrivent sans une << programmation >> aussi méticuleuse car devant les défis existentiels, ils se sentiront perdus. 

 

3) Sommes-nous devant une situation de discrimination, si l'on considère que certains arrivent sur Terre mieux préparés que d'autres ?

Il ne s'agit pas de préférence mais de compétence. 

Des Esprits plus matures permettent cette programmation. Cependant, la majorité des Esprits qui se réincarne, ne présente pas les conditions minimales pour répondre à un programme de vie plus défini. Ce serait la même chose que de vouloir établir des objectifs de vie pour un nourrisson. Il ne ferait pas ce que nous attentons de lui. D'abord, il faut qu'il grandisse, qu'il se développe et qu'il mûrisse. 

4) Est-ce que cela ne veut pas dire que l'on est en train de laisser cet Esprit livré à lui-même et ainsi favoriser, dans l'avenir, une décision de fuite ? 

Les parents peuvent ne pas programmer dès la petite enfance l'avenir de leurs enfants, mais pourtant, ils s'en occupent. Ils les soutiennent pour qu'ils puissent se développer dans de bonnes conditions jusqu'à ce qu'ils atteignent leur maturité et assument leurs responsabilités. 

 

5) Pouvons-nous affirmer le fait qu’un jeune immature se réincarne sans objectif de vie bien défini, est un facteur atténuant au cas où il en viendrait à commencer le suicide ?

Peut-être, mais il ne sera pas libéré des souffrances dues à son suicide, au niveau du périsprit. Disons que le fait qu’il soit << impubère >> ne l’enverra pas en << prison >> mais il subira les conséquences de son acte. Si un enfant utilisant une arme à feu tire sur lui-même, il n’ira pas en prison mais à l’hôpital.

 

6) Pouvons-nous insérer dans ces cas, l’influence obsessive ?

Sans aucun doute ! Elle est présente dans toutes les étapes de la vie, touchant même les enfants qui sous son influence peuvent avoir des idées suicidaires.

 

7) Il est bouleversant de penser que même des enfants innocents vivent ce genre de problèmes…

Nous voyons l’enfant innocent, dépendant, faible, mais nous ne voyons pas son Esprit avec ses expériences des vies antérieures, ses erreurs, ses vices, ses compromis. Ils sont l’origine de la présence de ces ennemis implacables prêts dans le présent à se venger du passé.

 

8) Que doivent faire les parents pour préserver leurs enfants de ces situations si compromettantes ?

La première chose à faire est de lutter pour la stabilité du foyer familial. Puis, créer une ambiance de paix et de convivialité qui favorisera l’action des bons Esprits et neutralisera les mauvaises influences. Parallèlement, cultiver la connaissance de la Doctrine Spirite dés l’enfance, pour qu’ils puissent apprendre à solutionner leurs problèmes sans la tentation de la fugue.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :