Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
doctrinespiritenimes.over-blog.com

EN LEUR FAVEUR

17 Juillet 2020 , Rédigé par Un Spirite Publié dans #Allan Kardec, #Centre Spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme

1) La Doctrine Spirite nous a révélé les souffrances des suicidés dans le Monde Spirituel. Que peuvent faire pour eux leur famille et leurs amis ?

D'abord et avant tout, il faut savoir que les suicidés ne perdent pas leur filiation divine et qu'ils ne sont pas destinés aux peines éternelles dans des régions infernales. Dieu est présent auprès d'eux par l'intermédiaire des messagers du Bien qui les veillent et les soutiennent, même si dans leurs immenses tourments ils ne s'en rendent pas compte. Puis, nous devons comprendre qu'ils apprennent une leçon rude et nécessaire : il est inutile et très compromettant d'attenter à son existence et, nous sommes des êtres immortels, qui fatalement, récolterons les conséquences de nos actes. 

2) En plus d'avoir confiance en Dieu, y a-t-il quelques chose à faire ?

Il est indispensable de cesser le flux des mauvais souvenirs. Arrêter de projeter dans << l'écran mental >> les images et les circonstances qui sont en rapport avec le suicide. Par exemple, si l'individu s'est donné la mort par incinération, éviter de le voir se débattre contre les flammes qui le dévorent. Interposer entre le suicidé, sa famille et ses amis, la figure de Jésus et demander Sa protection. 

3) Est-ce qu'il subsiste une quelconque relation avec la situation du suicidé ?

Comme cela se passe avec tous ceux qui viennent de se désincarner, le suicidé reste psychiquement lié à sa famille et à ses amis. Il est très touché par la nature de leurs pensées et par leurs émotions. Celles-ci, peuvent apaiser ou exacerber ses souffrances. 

4) Cette attitude mentale, n'est-elle pas trop difficile pour la famille encore sous l'impact de ce qu'elle a subi ? N'est-il pas normal d'avoir toujours ces souvenirs ? 

Sans aucun doute, mais devant la mort et surtout lorsqu'il s'agit d'un suicide, nous devons penser à celui qui est parti, à ses difficultés, à ses souffrances. Il est fortement conseillé de taire ses plaintes et d'éviter des questionnements perturbateurs, pour le délivrer de cette charge additionnelle qui sont nos tristesses et nos amertumes sur son fardeau de culpabilité. 

5) La prière, peut-elle aider ?

C'est le meilleur remède. Les Esprits qui se sont suicidés disent que la prière est le réconfort de leur âme. Quand nous leurs adressons nos prières, elles procurent un doux apaisement à leur Esprit. Leurs douleurs deviennent moins intenses et leurs remords moins abrasifs. 

6) Et que pouvons-nous faire encore ?

Pratiquer le Bien en faveur de nos prochains. Donner de l'attention aux pauvres et aux malheureux de toutes sortes en leur nom, et si possible en nous disposant à participer à des activités dans des institutions qui développent déjà ce genre de travail, où nous serons plus efficaces. Nos gestes fraternels seront des lumières qui éclaireront leurs chemins, apaisant et diminuant leurs souffrances. 

7) Que peut faire le Centre Spirite pour les suicidés ?

Plusieurs moyens doivent être appliqués. Il y a le travail de vibrations dans les réunions médiumniques, où le groupe se concentre sur ces esprits et leur adresse des pensées d'amour. Dans ces réunions, il y a la possibilité de les laisser se manifester par l'intermédiaire d'un médium, ce qui pour eux a l'effet d'un médicament puissant qui les revitalise et qui calme leurs douleurs. Au centre Spirite, la famille reçoit les orientations dont elle a besoin pour sa vision du douloureux événement et pour s'habituer à aider de façon effective, l'être aimé qu'elle vient de perdre. 

8) Comment obtenir l'aide d'un Centre Spirite ?

Certains Centres Spirites possèdent une permanence << accueil fraternel >>. Les familles intéressées peuvent prendre contact avec ce service qui agira selon le besoin de chacun. 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :