Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
doctrinespiritenimes.over-blog.com

DES DOUTES

31 Juillet 2020 , Rédigé par Un spirite Publié dans #Allan Kardec, #Centre Spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme, #Suicide

 

 

1) J'ai reçu la communication d'un ami qui s'est suicidé me racontant en détail ce qui lui est arrivé. En pensant à se tuer, il a posé un couteau sur son abdomen, mais il n'a pas eu le courage d'assouvir son désir. Cependant, il a ressenti que les Esprits qui l'obsédaient ont appuyé sur sa main l'obligeant à l'enfoncer dans son ventre. Pendant son agonie, il entendait leurs éclats de rire. Une action comme celle-ci de la part des ennemis spirituels, est-elle possible ? 

Si les Esprits qui nous obsèdent avaient ce pouvoir, nous serions tous à leur merci. Ils incitent, ils suggèrent, ils essayent de convaincre l'obsédé de commettre le suicide. Ils ne disposent pas du pouvoir de le forcer ou de l'obliger à pratiquer le suicide, raison pour laquelle le suicidé ne sera jamais exempté de la responsabilité de son geste de fuite. Il répondra pour lui. 

2) Mon mari a toujours dit qu'il se tuerait s'il devait affronter de graves problèmes, et il l'a fait quand il a perdu son travail. Pensez-vous que dans une vie antérieure, il s'était aussi suicidé ?

Non, pas nécessairement. Il a été victime de sa propre faiblesse et il est l'exemple de comment nous pouvons compliquer notre destin quand nous cultivons de telles idées malheureuses. Elles prennent corps petit à petit et nous incitent à des gestes que fatalement nous allons beaucoup regretter. 

3) Mon épouse avait tout pour vivre heureuse et semblait heureuse. Elle était belle, gentille, attentionnée et jouissait d'une bonne santé...Quel motif a pu l'amener au suicide ? 

Une apparence heureuse peut cacher un coeur tourmenté. Elle devait être une artiste de talent car elle a su simuler une stabilité qu'elle ne possédait pas. Nous ne connaissons pas les conflits vécus par quelqu'un qui, en principe a tout pour être heureux. Des situations mal résolues, des angoisses et des perturbations issues des déviations du passé, cachées par un comportement apparemment équilibré, peuvent amener à ce geste extrême. 

4) L'un des effets secondaires de la ciclosporine, cette substance immunosuppresseurs utilisée dans les transplantations d'organes, est la dépression. J'ai quelqu'un de ma famille qui s'est suicidé après avoir subit une transplantation su rein. Qui est le responsable : lui ou la ciclosporine ? 

La ciclosporine peut être un facteur important, jamais déterminant. C'est dans les situations dramatiques, telle la dépression, que le patient révèlent sa fermeté ou sa faiblesse. 

5) Une personne de ma famille a reçu un organe de quelqu'un qui s'est suicidé. Pendant un certain temps, il s'est senti mal et a même nourri quelques idées suicidaires. Peut-il être imprégné par les vibrations du donneur qui l'influencent ?

Dans le principe, peut-être, mais d'une influence qui est rapidement surmontée, au fur et à mesure que cette imprégnation se dissout, car l'organe n'est plus sous l'influence de son donneur. 

6) Je suis allé habiter dans une maison où un homme s'est tué. Je me sentais très mal et par moment, il venait dans ma tête une idée à laquelle je n'avais jamais pensé avant : celle du suicide. La maison est-elle imprégnée de ce sentiment ? 

Peut-être, mais comme pour la transplantation, il s'agit d'une imprégnation passagère, passive pouvant être défaite, par l'attitude sereine de ses nouveaux habitants et par la pratique de la prière. 

7) J'ai été confronté à de sérieux problèmes quand j'ai déménagé dans une maison où un homme s'est tué. Mon épouse et nos filles ne dormaient pas de la nuit. Elles avaient peur et se sentaient perturbées. Est-ce qu'il s'agissait de la présence du suicidé ?

Cela serait hautement improbable car les suicidés sont éloignés des échanges avec les incarnés. Selon les informations que nous avons reçues de l'Esprit Camilo Castelo Branco, ils se trouvent dans des régions de dépuration spirituelle telle la vallée des Suicidés. Le problème de ces personnes est plus en rapport avec des conditionnements négatifs. Si la personne estime que le fait d'habiter une maison où quelqu'un s'est tué va lui procurer des problèmes, fatalement elle les aura, fruit de sa propre imagination. 

8) Je ne me sens pas épanouie ni dans ma vie ni dans mon mariage. Je me sens triste et dans un trou noir. J'ai mal partout comme si l'on m'avait battue. Je ne pense qu'au suicide mais je n'ai pas le courage de me tuer. Je pense que dans l'au-delà, la vie est bien meilleure et que j'y rencontrerais le bonheur, la paix et l'homme de ma vie, car j'ai toujours la sensation qu'il n'est pas ici. Je demande à Dieu, tous les jours la mort. Pourquoi ?

S'imaginer que la mort nous réserve la concrétisation de nos rêves de bonheur, c'est une dangereuse équivoque. Seul celui qui meurt en paix avec la vie, malgré ses souffrances, sera heureux dans l'au-delà. Mais pour que cela arrive, il est fondamental de vivre en acceptant les desseins de Dieu, en cultivant le Bien et en profitant intégralement de toutes les occasions d'élévation que nous offre l'existence sur Terre, qui sont des réalisations très loin du suicide. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :