Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

doctrinespiritenimes.over-blog.com

doctrinespiritenimes.over-blog.com

Allan Kardec définit le Spiritisme comme une doctrine fondée sur l'existence, les manifestations et l'enseignement des esprits, possédant des lois morales et reposant sur une échelle spirite. Ce courant de pensée estime que les médiums peuvent communiquer avec les défunts, par l'utilisation d'une énergie spirituelle appelée périsprit. Fondé sur la croyance en Dieu, en la réincarnation et en la communication avec l'au-delà, le Spiritisme regroupe plusieurs millions d'adeptes à travers le monde. CHARTE - INFORMATIONS UTILES ET TRÈS IMPORTANT Bien chers tous Je conseille à toutes et à tous de bien lire la description du Spiritisme. Je vous rappelle que le Spiritisme N’A RIEN à VOIR avec la pratique médiumnique généralement répandue et utilisée à des fins matérielles, lucratives ou similaires. En conclusion, je vous déconseille d'adhérer à toute publicité à titre commercial (cabinets de voyance etc.) La médiumnité est un don gratuit et non pas un marche-pied, donner gratuitement ce que Dieu a donné gratuitement. Bien à vous. Conseils d’un cercle Spirite : « Nous estimons qu’il est dangereux de s’aventurer à vouloir communiquer avec l’au-delà sans connaissances préalables. Lorsque l’on a une idée juste et suffisante des réalités spirites et médiumniques, on sait alors ce à quoi l’on s’expose en toute connaissance de cause. De plus, outre une formation théorique indispensable, une personne qui souhaite communiquer avec l’autre monde doit le faire dans le cadre d’un groupe structuré, expérimenté et averti qui saura faire face aux éventuelles difficultés, qu’il s’agisse des manifestations subconscientes ou d’interventions indésirables de mauvais esprits. En d’autres termes, nous déconseillons de pratiquer en dehors du cadre spirite. Régulièrement nous recevons courriers et e-mails, provenant de personnes qui sont désemparées, face à des mauvais esprits (supposés ou réels) dont elles ne parviennent pas à se débarrasser. Nous ne pouvons décemment que les inviter à stopper toute expérience, afin que leurs désordres psychologiques déjà évidents, ne s’aggravent pas davantage. Ainsi donc, chers correspondants, quelle que soit votre curiosité et votre soif d’expérience, ayez la sagesse de faire les choses dans l’ordre. Commencez par vous instruire, découvrez l’au-delà par la lecture des grands auteurs spirites, et ensuite vous y verrez plus clair. » Allan Kardec entendit parler pour la première fois des tables tournantes en 1854 et fut tout d’abord très sceptique. Après avoir observé assidûment les manifestations des Esprits par la méthode expérimentale, il prit connaissance de cinquante cahiers de communications qu’il synthétisa et qui formèrent la base du livre des Esprits. Liens sources Centre Spirite: https://www.cslak.fr http://kardec.fr/index.php?lng=fr https://www.usff.fr https://www.cesakparis.fr


TROUBLES DE LA PERSONNALITÉ ET MÉDIUMNITÉ

Publié le 7 Août 2019, 11:29am

Catégories : #Allan Kardec, #Centre Spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme

 

Divers troubles de la personnalité peuvent être interprétés comme des groupes de maladies psychiatriques avec des traits émotionnels et comportementaux très inflexibles et mal ajustés. Généralement, ces troubles affectent sérieusement la qualité de vie de ceux qui en souffrent. Les premiers symptômes peuvent apparaître dès l’enfance et il n’est pas rare qu’ils restent présents pendant toute la vie. Chez certains malades, leur caractère éthique et social est totalement altéré, ils parviennent difficilement à s’adapter aux normes sociales, et cette situation est source de souffrance pour eux-mêmes, et pour ceux qui les côtoient. Rappelons ce que nous dit le bienfaiteur Manoel P. de Miranda dans le livre Aux frontières de la folie : « la ligne séparatrice entre la bonne santé et le déséquilibre mental est très ténue ». La plupart d’entre nous avons quelques comportements déséquilibrés, car nous sommes des Esprits en processus de réparation et de réhabilitation à l’égard de la vie. Nous portons dans notre périsprit les séquelles des erreurs que nous avons commises dans le passé. Celles-ci se transfèrent vers le corps physique et peuvent se manifester sous la forme de troubles d’ordres divers, en fonction de la manière dont nous menons notre existence. Parce que nous sommes des femmes et des hommes de l’ère moderne, souvent nous nous croyons supérieurs. Nous parvenons à nous développer extérieurement, mais notre intérieur n’accompagne pas cette évolution. À cause de ce décalage, malgré tous les progrès de la science, nous nous trouvons souvent confrontés à des comportements « névrotiques ». Le spiritisme apporte un regard nouveau sur les troubles de la personnalité ; sans négliger ou renier dans ses causes les symptômes d’ordre psychique et physique, il vient ajouter le composant spirituel. Nous sommes tous porteurs d’une médiumnité plus ou moins forte, et les diverses manières d’échanger avec les entités spirituelles peuvent comporter des troubles, notamment quand l’être n’est pas équilibré. Ce phénomène se produit comme nous le rappelle Joanna de Ângelis, car « il existe une harmonie parfaite entre l’agent perturbateur et le patient, à cause de la conscience fautive de l’individu qui engendre le trouble ». Pourtant, si nous sommes responsables des troubles, nous le sommes aussi de leur guérison. Lorsque nous prenons conscience que nous devons conduire notre évolution de manière consciente et que nous transformons en mieux notre manière d’être et d’agir dans le monde, nous nous renouvelons moralement en nous rééquilibrant vis-à-vis des lois et nous retrouvons la santé physique, psychique et spirituelle. (Journal d’Études psychologiques. -juillet 2015)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents