Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

doctrinespiritenimes.over-blog.com

doctrinespiritenimes.over-blog.com

Allan Kardec définit le Spiritisme comme une doctrine fondée sur l'existence, les manifestations et l'enseignement des esprits, possédant des lois morales et reposant sur une échelle spirite. Ce courant de pensée estime que les médiums peuvent communiquer avec les défunts, par l'utilisation d'une énergie spirituelle appelée périsprit. Fondé sur la croyance en Dieu, en la réincarnation et en la communication avec l'au-delà, le Spiritisme regroupe plusieurs millions d'adeptes à travers le monde. CHARTE - INFORMATIONS UTILES ET TRÈS IMPORTANT Bien chers tous Je conseille à toutes et à tous de bien lire la description du Spiritisme. Je vous rappelle que le Spiritisme N’A RIEN à VOIR avec la pratique médiumnique généralement répandue et utilisée à des fins matérielles, lucratives ou similaires. En conclusion, je vous déconseille d'adhérer à toute publicité à titre commercial (cabinets de voyance etc.) La médiumnité est un don gratuit et non pas un marche-pied, donner gratuitement ce que Dieu a donné gratuitement. Bien à vous. Conseils d’un cercle Spirite : « Nous estimons qu’il est dangereux de s’aventurer à vouloir communiquer avec l’au-delà sans connaissances préalables. Lorsque l’on a une idée juste et suffisante des réalités spirites et médiumniques, on sait alors ce à quoi l’on s’expose en toute connaissance de cause. De plus, outre une formation théorique indispensable, une personne qui souhaite communiquer avec l’autre monde doit le faire dans le cadre d’un groupe structuré, expérimenté et averti qui saura faire face aux éventuelles difficultés, qu’il s’agisse des manifestations subconscientes ou d’interventions indésirables de mauvais esprits. En d’autres termes, nous déconseillons de pratiquer en dehors du cadre spirite. Régulièrement nous recevons courriers et e-mails, provenant de personnes qui sont désemparées, face à des mauvais esprits (supposés ou réels) dont elles ne parviennent pas à se débarrasser. Nous ne pouvons décemment que les inviter à stopper toute expérience, afin que leurs désordres psychologiques déjà évidents, ne s’aggravent pas davantage. Ainsi donc, chers correspondants, quelle que soit votre curiosité et votre soif d’expérience, ayez la sagesse de faire les choses dans l’ordre. Commencez par vous instruire, découvrez l’au-delà par la lecture des grands auteurs spirites, et ensuite vous y verrez plus clair. » Allan Kardec entendit parler pour la première fois des tables tournantes en 1854 et fut tout d’abord très sceptique. Après avoir observé assidûment les manifestations des Esprits par la méthode expérimentale, il prit connaissance de cinquante cahiers de communications qu’il synthétisa et qui formèrent la base du livre des Esprits. Liens sources Centre Spirite: https://www.cslak.fr http://kardec.fr/index.php?lng=fr https://www.usff.fr https://www.cesakparis.fr


Nosso Lar (Notre Demeure)

Publié par Michael Adam sur 1 Juin 2016, 21:25pm

 

 

Adaptation d’un des écrits essentiels de la doctrine spirite, Nosso Lar, évocation d’un monde paradisiaque, reste un hommage honnête à un certain cinéma d’anticipation.

Décédé, le docteur André Luiz se réveille dans une sorte de purgatoire. Après y avoir expié quelques temps ses fautes, il accède enfin à "Nosso Lar". Le film est la relation de son existence dans ce paradis spirite… Mort, mode d’emploi Chico Xavier : après la vie, l’œuvre. Ou tout au moins l’adaptation de l’un des quelques 451 écrits dont le célèbre médium se fendit, "psychographié" sous la dictée de l’esprit de feu le docteur André Luiz, et dans lequel celui-ci évoque son expérience à Nosso Lar ("notre demeure"), havre de paix des esprits désincarnés tapi quelque part dans les hauteurs de notre univers. On y apprend en détail comment y fonctionne la vie quotidienne, l’organisation administrative avec ses ministres et ses serviteurs, ses hôpitaux et ses médecins, sans oublier ses musiciens donnant concert les dimanches ensoleillés dans les jardins publics – pardon, "d’Eden". Un parfait petit guide introductif de la vie après la mort en somme, qui se vendit à plus de 1,3 million d’exemplaires de par le monde, et qui est aujourd’hui considéré comme le livre de chevet du spiritisme. L’ombre de Big Brother Suite au succès de Chico Xavier il y a quelques mois, une adaptation était donc inévitable. En résulte un drôle d’objet. Pour donner corps à ce qui est censé être une dimension indiscernable par le commun des mortels, l’inspiration a été puisée du côté de la réalité visible, quoique tout aussi dématérialisée, du cinéma d’anticipation des années 1970. Avec ses bâtiments aseptisés, ses habitants vêtus de tuniques blanches ou son climat environnemental doucereux, Nosso Lar renvoie directement à L’Âge de Cristal et autres Rollerball. Cependant, une fois l’association établie et ancrée dans la tête du spectateur, la vision paradisiaque tourne au cauchemar, à l’instar des sociétés totalitaires que décrivent les modèles sus-cités. Et de se mettre à trouver ce "lar"-ci trop lumineux pour être honnête ; encore l’une de ces civilisations manipulatrices à la Big Brother. Exactement tout le contraire du propos initial. Hommage A trop se rapprocher d’œuvres dites de fiction, le film de Wagner de Assis fait du témoignage soi-disant véridique de Xavier-Luiz un objet filmique auquel les non-spirites, surtout cinéphiles, ne sauraient accorder le moindre crédit. Restent toutefois quelques moments réussis, notamment la description du "Seuil" ("Umbral"), réellement effrayante où, cette fois, l’on flirte de près avec George Romero et ses morts-vivants. S’il rate donc sa mission prosélyte, Nosso Lar se laisse voir comme un honnête hommage à un certain cinéma de genre nord-américain. Les amateurs apprécieront.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents