Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

doctrinespiritenimes.over-blog.com

doctrinespiritenimes.over-blog.com

Allan Kardec définit le Spiritisme comme une doctrine fondée sur l'existence, les manifestations et l'enseignement des esprits, possédant des lois morales et reposant sur une échelle spirite. Ce courant de pensée estime que les médiums peuvent communiquer avec les défunts, par l'utilisation d'une énergie spirituelle appelée périsprit. Fondé sur la croyance en Dieu, en la réincarnation et en la communication avec l'au-delà, le Spiritisme regroupe plusieurs millions d'adeptes à travers le monde. CHARTE - INFORMATIONS UTILES ET TRÈS IMPORTANT Bien chers tous Je conseille à toutes et à tous de bien lire la description du Spiritisme. Je vous rappelle que le Spiritisme N’A RIEN à VOIR avec la pratique médiumnique généralement répandue et utilisée à des fins matérielles, lucratives ou similaires. En conclusion, je vous déconseille d'adhérer à toute publicité à titre commercial (cabinets de voyance etc.) La médiumnité est un don gratuit et non pas un marche-pied, donner gratuitement ce que Dieu a donné gratuitement. Bien à vous. Conseils d’un cercle Spirite : « Nous estimons qu’il est dangereux de s’aventurer à vouloir communiquer avec l’au-delà sans connaissances préalables. Lorsque l’on a une idée juste et suffisante des réalités spirites et médiumniques, on sait alors ce à quoi l’on s’expose en toute connaissance de cause. De plus, outre une formation théorique indispensable, une personne qui souhaite communiquer avec l’autre monde doit le faire dans le cadre d’un groupe structuré, expérimenté et averti qui saura faire face aux éventuelles difficultés, qu’il s’agisse des manifestations subconscientes ou d’interventions indésirables de mauvais esprits. En d’autres termes, nous déconseillons de pratiquer en dehors du cadre spirite. Régulièrement nous recevons courriers et e-mails, provenant de personnes qui sont désemparées, face à des mauvais esprits (supposés ou réels) dont elles ne parviennent pas à se débarrasser. Nous ne pouvons décemment que les inviter à stopper toute expérience, afin que leurs désordres psychologiques déjà évidents, ne s’aggravent pas davantage. Ainsi donc, chers correspondants, quelle que soit votre curiosité et votre soif d’expérience, ayez la sagesse de faire les choses dans l’ordre. Commencez par vous instruire, découvrez l’au-delà par la lecture des grands auteurs spirites, et ensuite vous y verrez plus clair. » Allan Kardec entendit parler pour la première fois des tables tournantes en 1854 et fut tout d’abord très sceptique. Après avoir observé assidûment les manifestations des Esprits par la méthode expérimentale, il prit connaissance de cinquante cahiers de communications qu’il synthétisa et qui formèrent la base du livre des Esprits. Liens sources Centre Spirite: https://www.cslak.fr http://kardec.fr/index.php?lng=fr https://www.usff.fr https://www.cesakparis.fr


DESCRIPTION DES PLANS SPIRITUELS DE LA TERRE

Publié par Adamczyk Michael sur 16 Janvier 2015, 20:59pm

Description des plans spirituels

Selon l'enseignement de esprits le champ électromagnétique de la terre est divisé en sept niveaux au dessus de la croûte terrestre et de deux niveaux en dessous qui se différencient par leur niveau vibratoire.

Chaque niveau ou sphère étant dans un niveau déterminé de vibration, les esprits qui s'y trouvent vont percevoir dans le milieu ambiant que ce que leur permet leur niveau d'évolution.

La matière ayant des caractéristiques différentes selon son niveau, c'est qui explique que notre matière n'existe pas pour les esprits qui peuvent la traverser, et que nous ne pouvons pas percevoir la matière du monde des esprits.

Il existe deux sphères en dessous de la croûte terrestre qui correspondent à des régions d'intense souffrance et de manifestation du mal. Ces régions correspondent aux ténèbres et aux abîmes sans fond.

Dans la première sphère où se trouve notre croûte, vivent ensemble les incarnés et les désincarnés, chacun dans son monde apparent. C'est le bas astral caractérisé par une population invisible chargée de souffrance et de maladie. Cette région peut être comparée au purgatoire du christianisme.

Sa population agit sur les esprits incarnés, leur imposant de lourdes charges de souffrance, interférant sur leur vie, et constituant un véritable fléau pour l'humanité incarnée.

La deuxième sphère, est aussi une zone du seuil, elle comporte de nombreuse institutions d'assistance aux esprits soufrant, connues sous le nom de foyers et qui sont dessinés dans la figure ci-dessus.

Dans cette zone errent de nombreux esprits soumis à des grandes souffrances mais dans une phase propice à être secourus.

La troisième sphère, qui peut être définie comme la périphérie du seuil, possède déjà un climat mental plus agréable et des cités spirituelles avec la qualité de la vie supérieure comme celle décrite par A. Luiz en parlant de "Notre Demeure" [8].

La quatrième sphère, dont nous avons peu d'information, est constituée d'esprits heureux qui se dédient à l'art en général, à la culture et à la science.

La cinquième sphère est habitée par des Esprits dévoués à l'amour fraternel universel.

La sixième sphère est occupée par les Esprits chargés de définir les directives de la planète.

La septième et dernière sphère est ouverte vers l'infini et s'y trouvent les Esprits qui ont vaincu toutes les étapes terrestres et qui sont considérés comme les véritables habitants de l'univers.

Chaque sphère est un monde en lui même, et possède sa croûte, sa surface, la partie solide sur laquelle évoluent et travaillent les Esprits. L'Esprit sent au dessous de ses pieds le sol solide. Chaque sphère est à l'intérieur de l'autre (comme les poupées russes).

Points de passage entre différents plans spirituels

Il existe des points de passage d'une sphère à l'autre, d’un plan spirituel à l’autre. Selon les informations transmises par les esprits, il existe plusieurs modes de passage [8, 19, 30, 33, 34] :

  • les chemins de lumière,
  • les champs de sortie,
  • les eaux des océans,
  • les ponts.

Les chemins de lumière sont des points d’accès, créés par les Esprits supérieurs pour permettre le passage en cas d'urgence d'une sphère à l'autre. L’esprit Suzette en parle dans son livre

Les champs de sortie sont des zones où deux sphères voisines se touchent

Le troisième mode de passage est situé dans les océans, qui font partie de la géographie de toutes les sphères et mondes et qui peuvent servir de moyen de liaison. Andre Luiz en parle dans son livre «Notre Demeure » [8], où il raconte qu'il a été emmené dans une sphère supérieure à l'aide d'une embarcation.

Le quatrième moyen de passage entre les plans spirituels cité dans la littérature spirite sont les ponts, Mme Ernest Bosc [33] en 1896 se réfère à un pont qui sépare 2 plans spirituels, qu’on peut appeler séparation entre la lumière et l’ombre. Frère Jacob, par l’intermédiaire de Chico Xavier [34] en 1948, parle aussi de ponts pour cette finalité et confirme les révélations de Mme Ernest Bosc données 50 années plus tôt. Dans les 2 ouvrages, il est mentionné la présence d’êtres pour surveiller le point d’accès au plan de lumière, afin d’empêcher les esprits non préparés psychologiquement et moralement de traverser.

Pour faciliter sa localisation aux esprits qui veulent l’emprunter, le pont est illuminé par des lampadaires.

Description du bas astral

Le seuil ou bas astral est une région où vivent les esprits souffrants. On trouve de nombreux témoignages venant de l’au delà, de nombreuses descriptions du bas astral ont été faites, Allan Kardec en parle dans son livre « le ciel et l’enfer », et d’autres esprits sont venu décrire cette zone dans de nombreux livres médiumniques.

Des descriptions sont données par R. A. Ranieri dans son livre « l’Abime » [36], Divaldo Pereira Franco dans « aux frontières de la folie » [13], Yvonne A. Pereira dans « les mémoires d’un suicidé » [14], Chico Xavier dans « Libération » [30]…..

Nous n'allons pas les passer toutes en revue, mais pour illustrer, nous allons voir les descriptions que nous ont fait Suzette, dans « Eternellement vivante » - psychographie par Denisette Pereira Machado [19], et Patricia, dans « Vivre dans le monde des esprits » - psychographie par Vera Lucia Marinck de Carvalho [16, page 12].

Voici ci-dessous un dessin représentant une région du bas astral, réalisé selon les descriptions données par Suzette. Dans ce dessin on peut apercevoir à gauche l’équipe spirituelle qui descend pour aller récupérer et aider un esprit prisonnier dans le bas astral.

Patricia dans son livre « Vivre dans le monde des esprits » nous brosse une description bien irréelle du bas astral :

« Dans cette sphère de souffrance il n’y a pas d’évolution, les esprits stagnent dans leur plan mental plongés dans l’égoïsme.

C’est le lieu de toutes les misères inimaginables, on y voit des esprits qui se transforment en guenilles humaines, cultivant entre eux la promiscuité. La peur et la misère sont les moyens d’exploitation utilisés par les esprits les plus malins et les plus violents pour dominer.

La nature paraît être abrutissante et révoltée. C’est la pénombre tout le temps.

Parfois des tempêtes dévastent ces régions avec un effort suprême pour alléger, nettoyer cette accumulation de miasmes et de vibrations obscures créés par l’homme profondément égoïste.

Ici se réunissent dans une convivialité déprimante des esprits, non vigilants, qui sur terre ne se sont pas préoccupés de leur évolution spirituelle.

La végétation dans le seuil est pauvre et peu diversifiée, la majorité des arbres sont tordus avec des troncs énormes, la végétation est rampante et rappelle les paysages broussailleux de notre Terre.

Cette végétation sert d’alimentation aux esprits qui y vivent.

Les animaux et les oiseaux sont aussi représentés par des espèces dépourvues de beauté et dans des espèces bien inférieures à celles de notre planète Terre.

Les habitats sont des cavernes, des grottes et des abîmes. » [16]

Des descriptions aussi sinistres sont données aussi par F. Jurgenson [41], le pionnier de la transcommunication instrumentale, qui par enregistrement sonore a accédé surtout à ces sphères inférieures. Il a reçu en 1972 des enregistrements de voix de l’au-delà parlant des cavernes du « monde du dessous » avec des descriptions aussi triste que celle donnée par l’esprit André luiz.

Des descriptions de cavernes sur la planète Pluton sont données aussi par l’esprit Télonius, dans le livre psychographié par Tony Gandra en 2002 [25]. Dans ces cavernes sont transférés les esprits les plus difficiles du bas astral de la Terre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents