Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

doctrinespiritenimes.over-blog.com

doctrinespiritenimes.over-blog.com

Allan Kardec définit le Spiritisme comme une doctrine fondée sur l'existence, les manifestations et l'enseignement des esprits, possédant des lois morales et reposant sur une échelle spirite. Ce courant de pensée estime que les médiums peuvent communiquer avec les défunts, par l'utilisation d'une énergie spirituelle appelée périsprit. Fondé sur la croyance en Dieu, en la réincarnation et en la communication avec l'au-delà, le Spiritisme regroupe plusieurs millions d'adeptes à travers le monde. CHARTE - INFORMATIONS UTILES ET TRÈS IMPORTANT Bien chers tous Je conseille à toutes et à tous de bien lire la description du Spiritisme. Je vous rappelle que le Spiritisme N’A RIEN à VOIR avec la pratique médiumnique généralement répandue et utilisée à des fins matérielles, lucratives ou similaires. En conclusion, je vous déconseille d'adhérer à toute publicité à titre commercial (cabinets de voyance etc.) La médiumnité est un don gratuit et non pas un marche-pied, donner gratuitement ce que Dieu a donné gratuitement. Bien à vous. Conseils d’un cercle Spirite : « Nous estimons qu’il est dangereux de s’aventurer à vouloir communiquer avec l’au-delà sans connaissances préalables. Lorsque l’on a une idée juste et suffisante des réalités spirites et médiumniques, on sait alors ce à quoi l’on s’expose en toute connaissance de cause. De plus, outre une formation théorique indispensable, une personne qui souhaite communiquer avec l’autre monde doit le faire dans le cadre d’un groupe structuré, expérimenté et averti qui saura faire face aux éventuelles difficultés, qu’il s’agisse des manifestations subconscientes ou d’interventions indésirables de mauvais esprits. En d’autres termes, nous déconseillons de pratiquer en dehors du cadre spirite. Régulièrement nous recevons courriers et e-mails, provenant de personnes qui sont désemparées, face à des mauvais esprits (supposés ou réels) dont elles ne parviennent pas à se débarrasser. Nous ne pouvons décemment que les inviter à stopper toute expérience, afin que leurs désordres psychologiques déjà évidents, ne s’aggravent pas davantage. Ainsi donc, chers correspondants, quelle que soit votre curiosité et votre soif d’expérience, ayez la sagesse de faire les choses dans l’ordre. Commencez par vous instruire, découvrez l’au-delà par la lecture des grands auteurs spirites, et ensuite vous y verrez plus clair. » Allan Kardec entendit parler pour la première fois des tables tournantes en 1854 et fut tout d’abord très sceptique. Après avoir observé assidûment les manifestations des Esprits par la méthode expérimentale, il prit connaissance de cinquante cahiers de communications qu’il synthétisa et qui formèrent la base du livre des Esprits. Liens sources Centre Spirite: https://www.cslak.fr http://kardec.fr/index.php?lng=fr https://www.usff.fr https://www.cesakparis.fr


Description des colonies spirituelles rattachées à la Terre

Publié par Adamczyk Michael sur 16 Janvier 2015, 21:14pm

Les colonies spirituelles sont des cités du plan spirituel qui abritent temporairement les désincarnés qui sont en voie de réincarnation.

Dans tous les lieux où il y a des cités matérielles il y a un espace spirituel et c’est là que se trouvent les postes de secours et les colonies.

Les petites localités d’incarnées ont aussi leur espace spirituel mais n’ont pas de colonies spirituelles, les esprits qui y vivent, s’ils respectent les conditions nécessaires, pourront aller dans les cités spirituelles voisines [16].

Certaines colonies sont constituées seulement d’une école ou d’une université, ce sont des colonies d’études. On y trouve des logements pour les professeurs et les élèves et des salles de cours, des bibliothèques et d’immenses salles vidéo.

La plupart des autres colonies sont fermées, dans ces colonies on y trouve des portes d’accès, des systèmes de défense, des hôpitaux, des écoles, des jardins, des places, des locaux pour des réunion et des conférences. Elles possèdent aussi une administration pour son fonctionnement [16].

Il existe des colonies partout autour de la Terre, par exemple nous pouvons citer :

  • l’Inde et le Tibet ont leurs colonies avec une architecture différente,
  • à l’Orient il y a des colonies qui datent de milliards d’années [16].

Au niveau du Brésil, nous pouvons citer :

  • les colonie de Saõ Sebastiaõ, Saõ Paulo, Brasilia,
  • celle de l’espace de Ribeirao Preto : cette colonie possède 3 grands hôpitaux, une très grande bibliothèque, avec un grand centre pour les enfants [16],
  • celle de l’espace spirituel de Rio de Janeiro: Notre Demeure [8].

Les différentes colonies ont des échanges les unes avec les autres et aussi avec les postes de secours qui lui sont rattachés [16].

Types de colonies

Comme nous l’avons vue, d’après Allan Kardec, les esprits se regroupent selon leurs affinités et leur niveau moral.

De la même façon que cela se produit sur Terre, dans le monde spirituel les colonies spirituelles sont constituées différemment selon le but qui est visé :

  • assistance et correction
  • secours
  • étude
  • orientation de la planète

Colonies d’assistances et correctionnelles

Les Colonies d’assistances et correctionnelles sont crées pour aider particulièrement les suicidés, les toxicomanes, les déviés sexuels.

Elles sont en général fermées, avec des portes et des systèmes de défense.

Elles disposent d’hôpitaux, d’écoles, de parcs, de bâtiments pour l’administration et pour loger les esprits et des salles pour les réunions.

Elles ont toutes une organisation hiérarchisée avec un contact avec les plans supérieurs qui supervisent toujours le travail effectué [16].

Postes de secours

A côté de ces colonies, il existe généralement des postes de secours, créés pour aider les esprits désincarnés prisonniers des souffrances ou des maux crées par eux-mêmes.

Ces postes de secours sont décrits par de nombreux auteurs spirituels, tels que André Luiz [9, 37], Manoel Philomendo de Miranda [13], Caibar Schutel [15],….

Ces postes de secours sont des lieux où les esprits secourus ont une permanence transitoire, ils sont aidés et orientés mais ils restent libre de choisir leur chemin « rester ou partir ».

Ils sont soignés préalablement pour être conduit par la suite dans les autres colonies d’assistance.

Souvent, par gratitude pour l’aide qu’ils ont reçu et par l’amour qui a été réveillé en eux, ils décident de rester dans le poste de secours pour servir la communauté qui les a abrité.

Ces postes de secours sont installés près des zones où la mortalité est grande.

  • route à grande circulation,
  • champs de bataille,
  • lieux de catastrophes naturelles.

Certains postes de secours travaillent en contact avec les groupes spirites sur terre. Les esprits traités dans ces groupes sont acheminés dans des postes de secours.

D’autres postes organisent des équipes de secours qui vont intervenir dans le seuil (bas astral) pour aider les esprits souffrants [16].

Dans les colonies spirituelles, il existe généralement des centres de communications, qui :

  • interviennent dans le monde des incarnés

« La centrale de communication captait les appels et envoyait des messagers de la paix à la rencontre de ces appels.

Je remarquais que ce n’était pas toujours le degré de gravité de l’incident qui affolait la personne mais surtout l’importance qu’elle lui accordait……

Des gens de la famille reconnus et capables d’apporter de l’aide à leurs êtres chers, collaboraient à l’assistance offerte par la centrale, diminuant ainsi la surcharge des travailleurs spécialisés… » [13].

  • interviennent dans le bas astral

« Un groupe important fut envoyé dans les régions obscures du bas astral :

…nous nous arrêtâmes au bords d’un précipice inattendu où l’on avait du mal à distinguer qui que ce soit. C’était un abîme sans fond où l’on ne repérait aucune lumière et où l’espoir semblait ne pas exister………..

Les aides habitués à ce type de secours, lancèrent les filets qui, au contact de la substance puante, se mettaient à briller, et à scintiller dans cette zone du marécage………………

Dans un affairement désespéré, sous le coup d’imprécations dominées par le désespoir, des dizaines d’esprits s’agrippèrent avec empressement aux cordes entrelacées.

J’observais que quelques prisonniers de la vase ne réussissaient pas à tenir les cordes qui semblaient se défaire quand ils y touchaient.

Cela provoquait chez eux des réactions de colères et des sarcasmes, tant ils se montraient révoltés……….

Les filets - expliqua-t-il patiemment - sont tissés de substances prises au fluide cosmique, ils sont forts mais très sensibles, ils enregistrent les radiations mentales de ceux qui les touchent.

Si la polarité psychique de ceux qui touchent les filets est négative, ils se dissolvent, dans le cas contraire, ils se renforcent…. » [13].

Colonies d’études et de développement de l’art

Les colonies d’études peuvent être seulement une école, une université.

On y trouve des logements pour les enseignants et pour les élèves, des salles d’études, des bibliothèques et d’immenses salles vidéo.

Certaines sont ouverte aux incarnés qui peuvent y séjourner le soir lorsqu’ils dorment.

Yvonne A. Pereira dans « mémoires d’un suicidé » [14] décrit une grande université située dans la cité spirituelle « Espérance » dans laquelle elle est restée des années après son passage dans la vallée des suicidés.

Dans cette université sont donnés des cours de morale christique. La moralisation étant considérée importante et toujours placée avant la culture scientifique.

Dans les cours pratiques, les vies passées sont revues afin de mieux comprendre les causes des expériences terrestres vécues.

Dans cette université spirituelle il est possible de suivre des cours : sur la formation de la planète, de géographie, archéologie, géologie, topographie, philosophie, psychologie, pédagogie, cosmogonie, espéranto (langue universelle)…..

Colonies d’orientation de la planète

C’est là que sont regroupe les esprits responsables de l’évolution de la terre.

Description des principales colonies spirituelles

Dans la suite ci-après nous donnons une liste non exhaustive des cités spirituelles citées dans la littérature médiumnique et spirite.

Colonie de Musique – George Vale Owen (Arcanes Célestes, 1921)

George Vale Owen décrit cette colonie de Musique, située dans le plan spirituel, d’après des communications reçus de sa mère désincarnée et d’un groupe d’esprits [6].

Colonie Notre demeure – Chico Xavier (Notre Demeure, 1943)

Notre Demeure est une institution d’assistance, de récupération et de correction fondée au XVIème siècle par des Portugais. Elle se trouve dans la troisième sphère autour de la terre dans une zone située au dessus de la ville de Rio de Janeiro au Brésil, à une distance indéfinie dans l’ionosphère.

C’est une zone de transition et de récupération pour les Esprits [8, 22, 23, 24].

Cette cité sera décrite plus en détail dans le chapitre suivant.

Colonie Champ et Paix – Chico Xavier (Les messagers, 1944)

C’est une colonie ancienne, créée il y a plus de 2 siècles, elle se situe au milieu des sphères de vibration les plus denses de la pensée humaine, dans le bas astral inférieur.

L’influence mentale de l’humanité incarnée est immense dans ce plan spirituel. De grandes luttes s’y déroulent.

Des milliers de travailleurs bénévoles s’y dévouent dans la mission de soutenir, éduquer et consoler les Esprits souffrants vivant dans cette région.

Cette citée fonctionne comme un institut de secours pour les esprits qui ont été surpris dans la mort dans un état d’ignorance et de fautes graves et douloureuses.

Il existe dans cette région de nombreux postes de secours spirituels qui sont de véritables oasis de sécurité, de tranquillité dans un tel milieu ambiant et tourmenté.

Ces postes de secours sont destinés au repos des serviteurs des travaux d’assistance et surtout pour aider le grand nombre de nécessiteux qui y viennent chercher de l’aide [9].

Maison transitoire de Fabiano - Chico Xavier (Ouvrier de la Vie Eternelle, 1946)

Cité par André Luiz dans le livre psychographié par Chico Xavier « Les ouvriers de la vie éternelle « [10].

Colonie Rédemption – Divaldo P. Franco (Au-delà de la Mort, 1948)

Cette colonie a été créée à l’époque de l’esclavage (XVIIIème siècle) dans le but d’aider les esclaves désincarnés sous le poids de la souffrance et avec des désirs de vengeance [12].

Poste de secours Maison de la Paix – Chico Xavier (Action et Réaction, 1957)

La maison de la paix, décrite par André Luiz dans « Action et Réaction » [37] est un poste de secours situé dans les régions les plus épouvantables du bas astral inférieur.

André Luiz nous décrit des créatures entassées les unes sur les autres, criant, gémissant, accrochées les unes aux autres pour se protéger des tempêtes magnétiques qui dévastent cette région.

Ce poste de secours, dépendant de la cité « notre demeure », existe depuis 300 ans. C’est une école qui va secourir les esprits, leur donne des orientations, les prépare pour leur future réincarnation.

Les esprits ont aussi l’opportunité d’y travailler et d’apprendre les sages leçons de Jesus comme secouristes.

Hôpital école de âmes sœurs - Chico Xavier (Sexe et Destin, 1963)

C’est une institution destinée à secourir les Esprits désincarnés nécessitant une rééducation sexuelle [11].

Colonie de Euripedes Barnasulfo – Chico Xavier (Vois d’une Autre Marge, 1987)

Dans le plan spirituel, il existe plusieurs colonies « Euripedes Barnasulfo ». Heigorina Cunha décrit dans « Images de l’au-delà » [24] une colonie située au delà de Sacramento (MG) Brésil [24], et Chico Xavier apporte aussi en 1987 dans son livre « Vozes de Outra Margen » (voix d’une autre marge), d’esprits divers, des informations, données par l’esprit Noêmia Natal Borges, sur l’existence d’une autre cité spirituelle « Euripedes Barnasulfo » située au dessus de Palmeira (GO) Brésil [31].

La colonie « Euripedes Barnasulfo », située au delà de Sacramento (MG) Brésil [24], est divisée en 4 secteurs de travail répartis autour d’un bâtiment central.

Le bâtiment central circulaire abrite l’administration de la colonie avec autour des parlements en forme de U (symbole de l’univers) au nombre de 4 un pour chaque secteur.

Ces bâtiments sont destinés au dialogue entre les travailleurs et les visiteurs qui sont généralement des esprits incarnés en dédoublement venu rechercher des instructions et des orientations [24].

Les quatre divisions de la colonie sont :

  1. le secteur de prière, où, comme son nom l’indique, est pratiquée la prière et l’étude de l’évangile,
  2. l’hôpital, où sont reçus les esprits récemment désincarnés pour être traités pour se réadapter au monde spirituel dans le but d’équilibrer leur corps spirituel,
  3. l’école, où est enseigné dans le respect des lois divines les matières qui intéressent les travailleurs de la colonie, comme l’astrophysique, la pathologie spirituelle,
  4. les archives spirituelles, où sont conservées les informations des esprits qui ont été réincarnés en passant par le centre et qui sont encore incarnés.

Colonie Aube Nouvelle – Abel Glaser (Aube Nouvelle, 1992)

La colonie Aube Nouvelle est une des plus grandes communautés d’Esprits avec 200 000 habitants.

Elle est considérée comme la plus importante et la plus avancées dans les proximités de la Terre.

Elle est dirigée par L’Esprit Caibar Schutel qui se fait assister par 42 conseillers.

Elle est localisée dans la région du seuil, sur la quatrième sphère spirituelle autour de la Terre. Elle se situe au niveau de la ville de Santos, état de Saõ Paulo au Brésil [15].

C’est une institution de récupération et de correction.

La cité a la forme d’une étoile à 6 branches, avec au centre la coordination générale.

On y trouve différentes unités et centres, comme dans les autres cités telles que « notre demeure » :

  • Unité d’élévation divine, secteur réservé aux relations avec les esprits supérieurs, avec le bois de la nature divine
  • Centre de développement spirituel,
  • Centre de coordination spécialisée,
  • La salle des passes, lieu de rétablissement des esprits résidents dans la cité,
  • Maison de repos ou hôpital de Sheila, où sont reçus les esprits arrivant des postes de secours. Les esprits sont préparés spirituellement, on leur explique leur état et les actions qui y ont conduit, ils y sont ensuite traités thérapeutiquement,
  • La maison de l’enfance, qui s’occupe des esprits enfants désincarnés, elle abrite environ 2550 enfants désincarnés,
  • Le centre d’apprentissage de la lumière divine, où les esprits qui y résident se réunissent 1 fois par semaine pour étudier l’enseignement de Jésus,
  • La maison de justice sublime, c’est un lieu d’activité pratique de la coordination d’évaluation.

Faisant partie de l’organisation on trouve deux postes de secours qui servent d’intermédiaires entre le monde spirituel et le plan matériel, composé de 12 bâtiments chacun et protégés par des batteries électriques.

  1. le poste 5 : dans ce poste, on reçoit, installe et accompagne des entités souffrantes et des obsesseurs repentants. Il abrite 10000 travailleurs et 50000 entités malades, il est dirigé par Gabriel et Lourdes. L’équipe de secours travaille en collaboration avec la Terre, elle reçoit les esprits orientés dans les réunions médiumniques pour les acheminer dans les postes de secours.
  2. le poste 6 : ce poste est un peu plus grand, il compte 15000 travailleurs et 70000 entités malades. Il est plus protégé que le poste 5 avec de hautes murailles dotées de puissants générateurs électriques. Il est dirigé par Ataulfa et Pacheco.

La cité est entourée d’un mur protecteur avec 9 tours présentant sur la partie haute une étoile à 4 pointes qui a pour but de protéger et de nettoyer l’ambiance locale.

Colonie Alpha 1 – Sonia Rinaldi (Colonie Alpha 1, 1992)

C’est une Cité Spirituelle gigantesque située au nord de l’Europe [18].

Elle se présente sous forme d’une étoile à 5 branches.

Elle abrite de grands scientifiques et chercheurs, chargés de l’avancement des sciences et de l’équilibre de l’écosystème de la Terre.

Il existe de nombreuses salles de contrôle de l’équilibre de l’écosystème de la Terre (équilibre de la nature, dévastation des forêts, pollution de l’eau surveillance des espèces….).

Leur but n’est pas l’être humain en particulier, mais la Terre et la vie en général.

La colonie n’est responsable que pour l’échange d’intellectuels et de scientifiques qui peuvent apporter une certaine contribution à la Terre.

Elle n’a pas d’action d’aide spirituelle et de secours qui est réservée à d’autres groupes d’esprits.

Les esprits qui y vivent rejoindront un jour la Terre pour faire avancer la technologie humaine.

Parmi les personnalités passées de cette colonie à la Terre, l’auteur spirituel cite : Pasteur, Martin Luther King, Bob Toben qui vit encore (père de la théorie de l’espace temps), Prigogine (théorie des systèmes irréversibles), Bertalanfly, Barnerjee, Georges Meek ….

Colonie Gordemônio – Fernando do O (A peine une Vie de Femme)

Il y a aussi des colonies constituées par des phalanges d’esprits qui se sont dédiés au mal et se trouvent dans les plans terrifiants du monde invisible.

La colonie Gordeminio en est un exemple [21] C’est une colonie constituée d’Esprits dédiés au mal.

Elle est située près de la Terre, c’est une vaste région habitée par des Esprits mauvais.

C’est une organisation qui recrute sa population parmi les entités inférieures malheureuses.

La colonie possède des chefs qui dirigent et organisent les activités, ainsi que des accesseurs pour diriger les groupes d’Esprits [21].

Colonie Portail de la vallée – Gilson Freire (Icaro Redimindo, 2000)

Dans le livre psychographié par Gilson Freire, l’esprit Adamastor [20] nous présente la colonie « Portail de la Vallée » dont un des département s’occupe des esprits de suicidés et plus particulièrement des esprits ovoïdes.

Les révélations spirituelles nous montrent parfois des esprits qui ont totalement perdu leur forme, et qui se présentent sous forme de boules, d’ovoïdes.

« L’ovoïdisation est un processus de perte de la forme du périsprit, c’est une transformation progressive du périsprit en un ovoïde. Ce n’est pas une altération du périsprit, c’est une réduction basée sur le même principe que celle qui est mise en œuvre pour l’incarnation d’un esprit.

Les esprits de suicidés sont des candidats naturels à ce type de régression périspritale.

L’état d’esprit qu’ont les suicidées, avec l’idée persistance de se retirer de la vie, alimente le périsprit par un courant de contraction qui détériore les forces de constructions naturelles.

L’ovoïdisation est un processus considéré comme incurable dans le plan spirituel, c’est une des plus grandes maladies spirituelles dans ce monde et qui ne peut être résolue que par des réincarnations expiatoires dans lesquelles l’esprit peut reconstruire son métabolisme périsprital.

…. Afin de les protéger des agresseurs spirituels les esprits ovoïdes récupérables sont orientés dans les cavernes du sommeil dans la vallée des suicidés. Ces cavernes sont proches de la cité « Portail de la Vallée »’, elles sont gardées et protégées par des gardes de la citée » [20].

En plus d’étudier ce phénomène, ce département travaille au traitement préventif de l’ovoïdisation.

Pour traiter les esprits de suicidé, plus particulièrement ceux qui sont en voie d’ovoïdisation, le plan spirituel utilise l’embryothérapie, qui est considérée comme le recours thérapeutique le plus efficace pour ce type d’évolution périspritale.

« Ce traitement vise à placer l’esprit en contact avec :

  1. les énergies maternelles salutaires afin de redresser efficacement les impulsions régressives de l’esprit. Le métabolisme maternel intensifie l’élimination des énergies délétères.
  2. les forces constructives mises en œuvre pendant la formation embryonnaire pour inverser le processus d’ovoïdisation. » [20]

Le département n’établit pas seulement les directives de l’embryothérapie, mais il prépare et accompagne les suicidés jusqu’à leur incursion dans la chair, l’incarnation. Généralement ces réincarnation correspondent à des cas de grossesses qui n’aboutissent pas, avec des avortements naturels ou provoquées.

DESCRIPTION DE LA VIE ET DE L'ORGANISATION DES COLONIES SPIRITUELLES – Notre Demeure

"Notre Demeure" est une colonie spirituelle fondée par des anciens portugais renommés, désincarnés au Brésil, au XVIème siècle. Elle se trouve dans le plan spirituel dans une zone située au dessus de Rio de Janeiro (au Brésil). Cette une zone de transition, de récupération et de correction pour les esprits, où ils y sont préparés pour leur retour sur terre.

Description

La cité est représentée sous forme d’une étoile à 6 branches, entourée d’une muraille de protection des agressions des esprits qui pourraient perturber le fonctionnement et le travail dans la colonie [8, 23, 24].

Elle est constituée :

  1. d’un édifice central qui est le centre administratif de la colonie avec :
  • une tour centrale qui abrite le gouvernement,
  • et 6 bâtiments qui abritent les différents ministères : (1) la régénération, (2) l’aide, (3) la communication, (4) l’éclaircissement, (5) l’élévation et (6) l’union divine. Les quatre premiers ministères sont en rapport direct avec les plans spirituels inférieurs et la terre, les deux derniers sont en liaison avec le plan spirituel supérieur et divin.

Cité de l'eau delà - Institut de Diffusion Spirite - Brésil - 1983)

  1. une place qui entoure l’édifice central avec des bancs, des massifs fleuris et des sources lumineuses multicolores. Cette place est immense, elle peut recevoir jusqu’à 1 million d’Esprits ;
  2. Au-delà de la place se trouvent des zones triangulaires avec des constructions qui constituent les foyers résidentiels destinés aux travailleurs de chaque ministère. Chaque zone est traversée au centre par une grande avenue boisée qui la relie à la place centrale.
  3. plus loin, tout autour du centre administratif, on trouve des parcs boisés destinés aux loisirs et au travail des habitants de chaque ministère :
    1. ministère de l’union divine avec le bois des eaux,
    2. ministère de l’élévation avec le champ de musique,
    3. ministère de la régénération avec son parc hospitalier.
  4. entre les zones triangulaires et la muraille de protection se trouvent des habitations résidentielles destinées aux esprits méritant qui grâce aux gains obtenus par leur travail (bonus heure) ont pu acquérir.

Dans chaque secteur on trouve aussi des pavillons destinés aux finalités de chaque ministère :

  1. hôpitaux,
  2. centres d’éducation et d’éclaircissement,
  3. temples d’initiations,
  4. archives.
  1. la citée est entourée d’une haute muraille de protection. La cité étant située dans le 3ème plan spirituel, elle est dans une zone ou sévissent des Esprits peu évolués et qui pourraient envahir la cité.

Organisations de la cité

L’organisation de la cité est constituée d’un gouverneur, assisté de 72 collaborateurs (ministres), qui s’occupe de l’administration de la cité, et des contrôles directs des besoins élémentaires (alimentation, énergie, transports)

La cité est divisée en 6 ministères :

  • 1. Le ministère de la régénération avec son parc hospitalier, proche de la terre est chargé de la préparation des esprits pour la réincarnation. C’est là que se trouve le pavillon de réduction où les esprits sont préparés pour la réincarnation et où ils subissent la réduction du périsprit ou corps spirituel jusqu’à la taille adéquate pour intégrer l’ovule fécondé, c’est là aussi où sont traités les esprits souffrants révoltés.
  • 2. Le ministère de l’aide où sont installés les institutions et les abris pour les esprits. Cette organisation est chargée :
    • de l’accueil des esprits souffrants,
    • de l’écoute des demandes et des prières venant des êtres qui souffrent incarnés ou désincarnés,
    • de la préparation des réincarnations terrestres,
    • de l’organisation des secours aux esprits habitant le seuil, où ceux qui pleurent sur terre.

C’est dans ce centre que sont étudiés aussi tous les processus qui se reportent à la souffrance.

  • 3. Le ministère de la communication, où se trouve le centre des messagers, prépare pour la réincarnation les médiums pour recevoir les esprits souffrants incarnés et désincarnés sur terre et les médium qui seront chargé de les éclairer (doctrinateurs).

Des milliers d’Esprits préparées y sortent et sont envoyés sur Terre pour aider les Esprits souffrants incarnés et désincarnés, mais peu réussissent.

  • 4. Le ministère de l’éclaircissement, qui regroupe les archives des esprits résidents dans la cité, et où est localisé le centre de régression de la mémoire. On y trouve les écoles et les institutions pour aider les esprits à mieux comprendre les causes de leurs souffrances, de leurs épreuves, et des difficultés rencontrées sur terre, et aussi pour restaurer leurs forces et se corriger.
  • 5. Le ministère de l’élévation avec son champ de la musique.
  • 6. Le ministère de l’union divine avec son bois et ses eaux, où sont magnétisés l’eau et tous les fluides utilisés dans les soins.

Organisation de l'accueil et des soins

C’est dans ce domaine que sont amenés les esprits souffrants pour recevoir les premiers soins.

A leur arrivée, on leur sert un jus réconfortant, suivi d’eau fraîche magnétisée.

Le traitement dépend de l’état des esprits à soigner, quand ces esprits qui arrivent des zones inférieures du seuil :

  • se trouvent aptes à recevoir l’assistance fraternelle, ils sont logés dans le ministère de l’aide,
  • se montrent réfractaires, ils sont amenés au ministère de la régénération,
  • se révèlent prêt à être utiles, avec le temps ils peuvent être admis dans les travaux d’aide, de communication et d’éclaircissement afin de se préparer avec efficacité pour leur futures tâches.

Ravitaillement - eau – alimentation

Les services d’alimentation sont essentiellement basés sur des connaissances relatives à la science de la respiration et à l’absorption des principes vitaux de l’atmosphère et de l’eau mélangés à des éléments solaires, électriques et magnétiques.

Les légumes, fruits, jus et eau constituent la base de l’alimentation de la colonie.

On ne trouve des substances similaires à la Terre que dans le centre de régénération et de l’aide où se trouvent les esprits nécessiteux les plus proches de la matière.

L’eau est le véhicule le plus puissant pour les fluides spirituels.

C’est au ministère de l’union divine qu’incombe la tâche de magnétisation générale des eaux du fleuve bleu de la colonie, et dans le Bois des eaux que se trouvent les réserves d’eau de la colonie et où est stockée tout le débit du fleuve bleu.

Les eaux se réunissent à nouveau après le service de régénération pour reconstituer le fleuve qui poursuit son cours normal.

Transports

Le transport des habitants de notre demeure est fait par des bus aériens suspendus à 5 mètres du sol. Ce bus peut se déplacer à grande vitesse, il est confortable et silencieux.

Tout le monde n’a pas besoin de l’aérobus pour se déplacer, les esprits les plus évolués ont le pouvoir de se déplacer en volant : le terme utilisé est « voliter ».

Il en est de même pour la communication à longue distance, certains peuvent se passer d’appareils ayant le pouvoir de se placer en parfaite syntonie de pensée.

Archives mentales

Dans le ministère de l’éclaircissement se trouvent les archives mentales sous la responsabilité des magnétiseurs.

Les techniciens responsables procèdent à la lecture de la mémoire des esprits qui y sont amenés pendant 2 années sans perturber leur travail.

L’enregistrement peut couvrir une période de 3 siècles, au-delà ce n’est pas permis car il peut être difficile de supporter des souvenirs correspondant à ces époques reculées.

Les techniciens appliquent des passes au niveau du cerveau et recueillent ainsi les énergies endormies et font ressortir les souvenirs.

Travail

Le travail est très important dans la colonie, c’est un présent dans une colonie spirituelle.

Seul ont droit de travailler ceux qui le méritent par leur don à leur prochain.

Les autres restent dans les champs de repos.

Il est nécessaire de faire de grands efforts pour mériter le droit d’aider les autres.

Loisirs

Il existe des aires de repos et de détentes :

  • le bois des eaux : qui est décrit avec un panorama sublime et de grande beauté,
  • le champ de musique : où un orchestre exécute des musiques douces au milieu d’un spectacle éblouissant et de lumières d’une beauté indescriptible.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents