Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
doctrinespiritenimes.over-blog.com

Réminiscences des vies antérieures

25 Mars 2014 , Rédigé par Adamczyk Michael

CICERON A DIT : REMINISCOR QUAE TRADANTUR MYSTERIIS : LES SOUVENIRS DES MYSTERES REVIENNENT A L'ESPRIT . POUR PLATON, LA REMINISCENCE CONSISTAIT A RENTRER DANS LE MONDE DES IDEES ETERNELLES .

AVEC NOS CONVICTIONS SPIRITES , L'ÂME, EPROUVE, PAR LA REMINISCENCE? LE SOUVENIR DES CHOSES PASSEES.

PLATON A DIT ENCORE : APPRENDRE, C'EST SE RESSOUVENIR, EN EFFET, SE RESSOUVENIR, C'EST FAIRE REVIVRE LA CONNNAISSANCE; EN LA MEMOIRE OBLITEREE PAR LE TEMPS, DES CHOSES QUE L'ÂME AVAIT OUBLIEES DERRIERE LE RIDEAU DE LA MORT ET QU'ELLE RETROUVE EN LE SOULEVANT DE NOUVEAU SOUS L'INFLUENCE DE CAUSES PARTICULIERES.

COMBIEN DE QUESTiONS N'ONT PAS POSEES LES NOUVEAUX ADEPTES QUI REGRETTENT DE PERDRE LE SOUVENIR CES CHOSES DE LA VIE PASSEE !! COMMENT, DISENT-ILS, POURRONT NOUS A EFFACER NOS FAUTES SI, REVENANT SUR TERRE, NOUS NE NOUS SOUVENONS PAS , AFIN DE N'Y PLUS RETOMBER, DE TOUT LE MAL COMMIS ??

A CELA, NOUS AVONS REPONDU QU'APRES LA MORT, IL? EST DONNE A CHACUN DE PRENDRE CONNAISSANCE, DANS L'AU-DELA, DE SES VIES ANTERIEURES, DE TOUTES LES FAUTES COMMISES, AINSI QUE DES PROGRES ACCOMPLIS, AFIN QU'IL COMPRENNE QUE LE NOUVEAU CHEMIN A SUIVRE VOLONTAIREMENT EST DEBARRASSE DES ORNIERES ET DES EPINES ET QU'IL SERAIT FACILE DE LE PARCOURIR PLUS AISEMENT.

CEUX QUI REGRETTENT DE S'ENGAGER DE NOUVEAU DANS LA VALLEE DE LARMES, DANS LAQUELLE ILS AURAIENT CRU POUVOIR RETROUVER LES ÊTRES AIMES ET PLEURES, NE SONGENT PAS QU'IL LEUR FAUDRAIT AUSSI REVOIR LES TEMOINS DES CRIMES ET DES INIQUITES OUBLIES AU SEUIL DE CETTE NOUVELLE EXISTENCE.

OU SERAIT LE BONHEUR DE CREER UNE FAMILLE, SI LA FATALITE QU'ELLE SE COMPOSÂT D'UN COUPLE UNI JADIS PAR LE CRIMES, DE FRERES, DE SOEURS ET MÊME D'ENFANTS, ATTRISTES PAR LES REMORDS DES FAUTES DE LA VIE PASSEE.

RECONNAISSONS TOUS COMBIEN LA PROVIDENCE FUT SAGE EN JETANT UN VOILE SUR LE PASSE, LE JOUR OU NOUS REVENONS VOLONTAIREMENT A LA VIE .

CEPENDANT, IL EST ACCORDE A L'ÂME HUMAINE D'AVOIR PARFOIS LA PERCEPTION DE CHOSES PASSEES QUI SE PRESENTENT A L'ESPRIT AINSI QUE DE LEGERES VAPEURS S'ELEVANT A L'AURORE AU-DESSUS D'UNE PLAINE VERDOYANTE, OU COMME DE SUAVES PARFUMS DONT LA BRISE DU SOIR VIENDRAIT FLATTER L'ODORAT.

QUI, DE MES LECTEURS N'A EPROUVE , EN APERCEVANT UN VISAGE RENCONTRE POUR LA PREMIERE FOIS, UNE SYMPATHIE INCOMPREHENSIBLE COMME EN RETROUVANT UN ÊTRE CHER , OU BIEN, AU CONTRAIRE , RESSENTI UNE AVERSION INVINCIBLE QUI LUI DETOURNER LES YEUX ? QU'IL NE S'Y TROMPE POINT , C'ETAIENT DEUX OMBRES VIVANTES D'UN COMMUN PASSE.

LES AMITIES NEES DANS L'ENFANCE ET QUE LA MORT SEPARE SANS LECERTAINES S ETEINDRE, SONT LES MÊMES QUI VIENNENT REFLEURIR POUR NOUS APPORTER UNE RECOMPENSE ET UN ENCOURAGEMENT, EN CETTE EXISTENCE QUI NE SAURAIT ÊTRE EXEMPTE DE CHAGRINS.

S'IL EST NECESSAIRE QUE LE PASSE NOUS SOIT CACHE , CERTAINES ÂMES SONT FAVORISEES .PARFOIS DE RÊVES QUI LEUR RENDENT DES HEURES DE JOIES EFFACEES. D'AUTRES, PLUS HEUREUSES, EPROUVENT A L'ETAT DE VEILLE UNE REMINISCENCE DE CHOSES VUES AUTREFOIS, PUIS EVANOUIES

LE POETE LAMARTINE AFFIRMAIT, LORS DE SON RETOUR DE LA PALESTINE, QU'IL CROYAIT Y AVOIR RETROUVE DES PREUVES CERTAINES QU'IL AVAIT JADIS VECUES AUX SAINTS LIEUX, A L'EPOQUE DES CROISADES, SANS DOUTE.

LADY STANHOPE, PETITE FILLE DE LORD CHATHAM, ET NIECE CU CELEBRE PITT, LAQUELLE FUT REMARQUABLE PAR SA BEAUTE ET SES QUALITES, QUITTA L'ANGLETERRE A 30 ANS POUR PARCOURIR UNE PARTIE DE L'ASIE ET S'ETABLIR AU LIBAN, OU ELLE RECUT LA VISITE DE LAMARTINE.

ELLE LUI CONFESSA QU'EN VOYANT LES RUINES DE PALMYRE, SA MEMOIRE AVAIT RECONSTITUE LA CITE DU TEMPS DE LA REINE ZENOBIE.

ELLE PRETENDAIT AVOIR VECU A CETTE EPOQUE ET, AJOUTAIT LE GRAND POETE DISCRETEMENT, ELLE N'ETAIT PAS ELOIGNEE DE CROIRE QU'ELLE AVAIT PU ÊTRE ZENOBIE ELLE-MÊME.

MOI, NARRATEUR SANS PRETENTION, J'AFFIRME QUE LE TABLEAU SI GRANDIOSE ET POIGNANT QUI SAISIT LE COEUR DE CELUI OU CELLE QUI POUR LA PREMIERE FOIS, SE TROUVE EN PRESENCE DE LA MER, NE M'EMUT POINT , ALORS QUE JE VIS PLEURER MA MERE . JE SENTAIS QUE JE RETROUVAIS UNE ANCIENNE AMIE, J'AJOUTERAI QUE QUE LE MOIS SUIVANT , LE NAVIRE QUI ME TRANSPORTAIT DE TOULON EN COCHINCHINE FUT ASSAILIT PAR UNE FORTE TEMPÊTE DANS LE DETROIT DE BONIFACIO, TOUT PRES DE LA CORSE.

EH BIEN, AU MILIEU DE LA TERREUR DES PASSAGERS ET BIEN QUE JE N'EUSSE QUE 20 ANS, JE NE VOUDRAIS PAS DIRE QUE MON COURAGE FÛT AU-DESSUS DE CELUI DE MES COMPAGNONS, MAIS DU MOINS MON SANG-FROID ETAIT BIEN CELUI D'UN HOMME QUI AURAIT ASSISTE SOUVENT A PAREIL SPECTACLE.

CES EXEMPLES PEUVENT SANS DOUTE APPARTENIR AU DOMAINE DE LA PRESOMPTION, MAIS L'HISTOIRE QUE JE VAIS VOUS RACONTER ET QUI EST UN DES SOUVENIRS FIDELES DE MA JEUNESSE, PROUVERA QUE LES REMINISCENCES PEUVENT ÊTRE LA REAPPARITION DE FAITS AYANT EXISTE DANS UNE VIE ANTERIEURE.

MA MERE AVAIT CONSERVE AVEC UNE AMIE DE COUVENT UNE CORRESPONDANCE SUIVIE DE LAQUELLE JE TIRE CE QUE VOUS ALLEZ LIRE. CETTE DAME AVAIT, AUPRES D'ELLE A BORDEAUX , UNE PETITE NIECE, FILLE D'UNE D'UNE SOEUR MARIEE EN ESPAGNE, A VALLADOLID. APRES PLUSIEURS DEMANDES REITEREES DE LUI AMENER OU DE LUI ENVOYER SON ENFANT, L'AMIE DE MA MERE NOUS ECRIVIT QU'ELLE SE DECIDAIT A EN CE TEMPS-LA, LES CHEMINS DE FER SE CONSTRUISAIENT A PEINE EN ESPAGNE, OR DE FONTARABIE PAR IRUN, ST-SEBASTIEN JUSQU'A VALLODOLID, LE TRAJET SE FAISAIT EN DILIGENCE, ET DURAIT PLUSIEURS JOURS.

CONFIER LA FILLETTE , QU'ELLE AVAIT CONDUITE A FONTARABIE, A D'HONNÊT

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :