Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
doctrinespiritenimes.over-blog.com

HISTOIRE DU SPIRITISME

29 Mars 2014 , Rédigé par Adamczyk Michael

Diapo d’accueil 1 : Bonjour et bienvenue

Présentations : Tour de table

Diapo accueil bis 2 : Thème abordés en 1ère année étude spiritisme. 10 cours théoriques pour aborder les grands thèmes de la philosophie spirite et comprendre comment fonctionne notre association.

Introduction – Diapo 3

De tout temps, l’homme a été sensible à l’invisible, et à la recherche de la compréhension de son organisation. Depuis les plus anciens textes de diverses cultures, à travers tout le monde, on retrouve des croyances dont celle de l’individualité et de l’immortalité de l’âme.

Comme introduction à la découverte du spiritisme, pour ce premier cours, nous allons expliquer comment s’est organisé doucement l’éveil des consciences jusqu’à la codification du spiritisme par Hippolyte Léon Denizard Rivail, plus connu sous le nom d’Allan Kardec, ce lyonnais, dans les années 1850.

Pour illustrer ce cours, nous allons citer des personnalités qui ont été acteurs du mouvement spirite autour du globe, à l’aide d’un axe chronologique.

La liste des acteurs présentée n’est pas exhaustive bien sur, le cours serait bien trop long !

Il y a Emmanuel Swedenborg, un suédois né en 1668, ingénieur en métallurgie. D’une grande intelligence, il a une connaissance étendue sur des sujets aussi variés que la zoologie, l’anatomie, l’astronomie, la finance et l’économie et édita (souvent à ses frais) plus de 70 ouvrages couvrant des domaines aussi variés que la mathématique, l'anatomie, la mécanique, la psychologie...

Il possède en outre de la clairvoyance depuis son plus jeune âge. En 1744, ses facultés médiumniques s’épanouissent, il a des visions de l’autre monde.

Il peut aussi voir à distance. Par exemple, alors qu’il se trouvait à dîner avec seize invités, il put observer et relata un incendie qui avait lieu à Stockholm, à près de cinq cents kilomètres, avec une exactitude parfaite.

Pendant vingt-sept ans, il restera en contact permanent avec l'autre monde.

« La même nuit, le monde des Esprits, enfer et ciel, me furent ouverts, où je trouvai bien des personnes de ma connaissance et de toutes les qualités. Après quoi, le Seigneur ouvrit quotidiennement les yeux de mon esprit pour que je voie en état de parfaite vigilance ce qui se passait dans l'autre monde, et que je converse, tout éveillé, avec les anges et les Esprits».

De ce qu’il voit et entend, il entreprend de le noter et une publication s’en suivra.

Ses écritures sont difficiles à comprendre, elles sont remplies de symboles, c’est une théologie ennuyeuse qui a de grandes similitudes avec le livre des Esprits.

(Voir son livre : Du Ciel (et de ses merveilles) et de l'Enfer, d'après ce qui a été entendu et vu (De Coelo et ejus Mirabilibus, et de INferno, ex Auditis et Visis, 1758)

En France, avant que le spiritisme n’arrive et soit codifié par Allan Kardec

Il y a eu le magnétisme avec des hommes comme Mesmer, médecin viennois ou le marquis de Puységur, son disciple dans les années 1780 qui magnétisent pour guérir.

Fin 19eme siècle, Hypnotisme et Magnétisme sont synonymes

Pour la première fois, les médecins vont chercher à provoquer et utiliser cet état d’hypnose pour soigner.

Le marquis va mettre en évidence la capacité de certains patients à agir et communiquer avec le magnétiseur : ils sont plus capables d’accéder à des capacités et des connaissances.

Un jour, le marquis en magnétisant un de ses bergers, Victor Race, découvre l’état de « sommeil profond » ou « sommeil lucide ». Dans cet état, le berger reste capable de parler lucidement. Il peut décrire l’intérieur de son corps, diagnostique sa maladie et prescrit des médicaments. Puységur le nomme sommeil magnétique ou provoqué.

(Voir son livre Mémoires pour servir à l’histoire et à l’établissement du magnétisme animal - 1784)

Edward Irving est écossais. Il se présente comme un homme immense doué d’une force herculéenne, il est protestant et ses opinions se sont faites dans la théologie étroite de l’époque.

Dans une église de Londres, dont il est assistant, il délivre d’étonnants messages. La foule vient l’écouter. En 1831, des manifestations se font dans son église, des paroissiens émettent des bruits inintelligibles puis ils se mettent à parler dans une langue entièrement inconnue.

Les sons provenaient des femmes comme des hommes : « Il y a une puissance dans la voix qui pénètre le cœur et inspire à l’esprit une terreur comme je n’en ai jamais éprouvé de pareille. Il y a une allure, une majesté et une grandeur soutenue comme je n’en ai jamais entendu de semblable. Cela ressemble à l’un des plus simples et des plus anciens cantiques du service de la cathédrale, au point que j’ai été amené à penser que ces cantiques sont des fragments de paroles inspirées de l’Église primitive ».

Le système religieux d’Irving manque d’envergure pour recevoir la totalité des dons des Esprits dans leur intégrité. Aussi on n’observe aucun développement, si ce n’est une marche vers le chaos.

Il existe une Église apostolique qui fut fondée au début du xixe siècle par ce pasteur écossais, Edward Irving (1792-1834). Celui-ci annonçait un prochain renouvellement de l'Église par effusion du Saint-Esprit et voulut restaurer l'ordre primitif de l'Église (douze apôtres, des prophètes, des évangélistes, des pasteurs, des docteurs). Il prédisait le retour du Christ pour 1864. Le mouvement évolua vers 1847 dans un sens catholique (Église hiérarchique, sept sacrements, dévotion mariale).

La communauté des shakers aux Etats-Unis, c’est une communauté de protestants qui s’est installé en 1685 suite aux persécutions faites par Louis XIV. En 1837, il y a une soixante de communautés.

Des phénomènes semblent avoir démarré par les bruits, puis des hommes et des femmes sont sous l’influence d’Esprits. Ceux-ci ne viennent qu’après avoir demandé la permission, ce sont des Esprits Indiens peaux-rouges : « On frappait à la porte et les Indiens demandaient la permission d’entrer. La permission accordée, toute une tribu d’Esprits indiens s’attroupait alors dans la maison et, en quelques minutes, on entendait des Whoouup ici et là, dans la maison entière.»

Les whoouup émanent des propres organes vocaux des shakers puis, ils se parlent en indien, dansent des danses indiennes. Cela dura sept ans. En 1837 existaient soixante communautés de cette sorte et toutes faisaient écho à divers degrés à ces nouvelles puissances. Ils gardèrent leurs expériences strictement secrètes à l’époque car, comme leurs anciens l’expliquèrent par la suite, on les aurait sans doute tous envoyés à Bedlam s’ils avaient raconté ce qui se passait en réalité. Pourtant, deux livres, Holy Wisdom (Sagesse sacrée) et The Sacred Roll (Le rouleau sacré) tirés de leurs expériences furent publiés un peu plus tard

(Le groupe religieux millénariste des French prophets se transformera en secte en 1713 après la mort d’Élie Marion. Elle disparaîtra au milieu du XVIIIème siècle. On estime qu’il a attiré, tout au long de cette longe période, entre 500 ou 600 personnes Les Shakers (littéralement les trembleurs mais le nom officiel de cette Église est The United Society of Believers in Christ’s Second Appearing) sont aujourd’hui une " secte " religieuse dont la notoriété, dans le Nord-Est des États-Unis, est inversement proportionnelle au nombre de ses adhérents. Les Shakers sont, en effet, au nombre de 7 (février 1999), installés dans la communauté de Sabbathday Lake dans l’état du Maine (Nouvelle-Angleterre, É.-U.)..)

.

Andrew Jackson Davis naquit en 1826 sur les rives de l’Hudson. Il a une enfance difficile et très peu d’instruction.

Il est médium auditif, il entend des voix et des conseils de son guide mais il est aussi clairvoyant. Il peut ainsi diagnostiquer des maladies car il voit sans le secours des yeux dans n’importe quelle partie du corps. Le corps humain devient transparent sous son regard spirituel, chaque organe se détache nettement avec un rayonnement particulier qui s’assombrissait en cas de maladie.

En état de transe, il dicte de nombreux livres dont la « Philosophie de l’harmonie ». Il prophétise l’avènement de la voiture et de la machine à écrire. Son oeuvre manque de précision et se révèle difficile à lire.

(Quelques livres d'Andrew Jackson Davis :The Great Harmonia (1850-1861), encyclopédie en 6 volumes / The Philosophy of Special Providences (1850) / The Magic Staff: an Autobiography (1857) / A Stellar Key to the Summer Land (1868) / Tale of a Physician (1869) / Views of Our Heavenly Home (1878).

  • Diapo 10

Toutes ces manifestations ont permis de préparer les consciences pour les phénomènes d’Hydesville

La naissance de la révélation spirituelle s’est faite grâce aux connaissances acquises par le mesmérisme, les révélations de Swedenborg, les manifestations d’Irving ainsi que celles de Shakers, elles ont permis de préparer le terrain pour les phénomènes d’Hydesville.

Les sœurs Fox : Magareth, 14 ans et Kate, 11 ans, habitent dans la petite ville de Hydesville, près de New York aux États-Unis. Elles sont médiums à effets physiques. Elles pratiquent le culte méthodiste et ignorent tout des manifestations dont elles vont être témoins.

En 1848, des coups se font entendre dans la maison, des coups frappés, ils deviennent de plus en plus nombreux. En mars de cette même année, les bruits sont tellement forts que les enfants refusent de dormir seuls.

Kate, la plus jeune, met au défit la puissance de répéter les claquements de doigts qu’elle fait. A leur grand étonnement les coups répondent à chaque claquement. Mme Fox dit alors : « Compte dix. » L'Esprit frappe dix fois. La mère pose une série de questions, les réponses données par chiffres, montrent la plus grande connaissance de l’Esprit sur les affaires personnelles de la famille Fox.

A la question : « Êtes-vous un homme, vous qui frappez ? » aucune réponse ne vint mais à celle-ci « Êtes-vous un Esprit ? », il fut répondu par des coups nets et rapides.

On appela une voisine, puis les voisins accoururent en foule. Les expériences se suivirent, nombreuses et précises. On sut ainsi que l’Esprit qui tapait était celui d'un homme qui se nommait Charles B. Rosma, qu'il était colporteur et âgé de trente-un ans. Il avait été assassiné pour son argent et qu’il était enterré dans la cave de son assassin. Des ossements humains furent effectivement trouvés plus tard.

Ces phénomènes furent retranscrits dans tous les journaux de l'époque. Il y eu une commission d’enquête puis un procès pour établir la vérité. Pendant de nombreuses années, les sœurs Fox donnèrent des séances à New-York

Entre 1853 et 1855, appeler les Esprits devient un passe-temps. Dans les salons parisiens et bourgeois, on fait tourner les tables.

Les tables tournantes bougent et parfois elles répondent de façon intelligente à travers des coups, aux questions posées ou même à celles qui n'étaient que pensées. Cela voulait dire qu’il y avait un élément intelligent derrière le phénomène. Des hommes de science se sont mis à les observer et à les étudier

Daniel Dunglas Home est Ecossais. Très jeune, à cause des difficultés financières de sa famille, il est confié à sa tante et son oncle qui n’ont pas d’enfant. Ces derniers l’élève comme leur fils et déménagent aux USA, dans le Connecticut.

Home est un médium reconnu pour les effets physiques qu’il est capable de commander et connait la gloire dès ces 18 ans. Il est surtout connu pour sa faculté de lévitation. En effet, il a pu à plusieurs reprises lors de séances, sortir par une fenêtre de la salle et rentrer par l’autre alors qu’il était en transe.

Home ne vit pas pauvrement, mais il ne réclame jamais d’argent et est hébergé chez des sympathisants et amis.

Il tient à réaliser les séances à la lumière et en pleine journée, pour prouver l’inexistence de fraude. D’ailleurs, il lutte contre les « faux-spirites » et les « faux-médiums » de son époque.

Arthur Conan Doyle le décrit comme « un médium hors du commun »

Savez-vous pourquoi Arthur Conan Doyle était spirite ? On le connait pour ces romans policiers Sherlock Holmes, mais on ignore qu’il s’est intéressé au spiritisme suite au décès accidentel de son fils. Il reçu d’un médium un témoignage poignant qui le convainquit de la survivance de l’â

Hippolyte Léon Denizard Rivail est né à Lyon, il fait ensuite ses études en Suisse puis il devient professeur à Paris. Il publie de nombreux ouvrages pour l’enseignement.

C’est en 1854 qu’il entend parler pour la première fois des tables tournantes et des manifestations intelligentes. Sceptique au départ, il adopte une attitude correcte en acceptant d’assister aux expériences avant d’entreprendre des études sérieuses du phénomène.

Voici sa façon de procéder : elle consiste à observer les faits, à en déduire une théorie, à la confronter à l’expérience ou à la rejeter si elle est incapable d’expliquer des faits nouveaux.

Il reçoit la première révélation de sa mission le 30 avril 1856 par le médium Mlle Japhet, puis une confirmation le 12 juin 1856 par le médium Aline.

Par un travail d’observation et d’analyse méthodique, en multipliant les sources (50.000 messages) et les médiums, en comparant les messages et en les passant au crible de la raison et du bons sens, Allan Kardec organise et trie les enseignements des Esprits, et les publie le 18 avril 1857 dans « Le Livre des Esprits ».

Ce livre contient les principes de la doctrine spirite sur l’immortalité de l’âme, la nature des Esprits et leurs rapports avec les hommes, les lois morales, la vie présente, la vie future et l’avenir de l’humanité, selon l’enseignement donné par les Esprits supérieurs.

Au 1er avril 1858, Allan Kardec crée la première société spirite sous le nom de "Société Parisienne des Etudes Spirites" et la même année, il édite la Revue Spirite.

Les livres d’Allan Kardec. Pendant 10 ans, il étudie, il recueille les attestations et les enseignements qui lui parvinrent de tous les points du globe, il coordonne cet ensemble de faits et compose un corps de doctrine contenu dans cinq volumes :

  • Le livre des Esprits

  • Le Livre des Médiums contient l'enseignement spécial des Esprits sur la théorie de tous les genres de manifestations, les moyens de communiquer avec le monde invisible, le développement de la médiumnité, les difficultés et les écueils que l'on peut rencontrer dans la pratique du spiritisme.

  • L’Evangile selon le spiritisme contient l’explication des maximes morales du Christ, leur concordance avec le spiritisme et leur application aux diverses positions de la vie.

  • Le ciel et l’enfer contient l'examen comparé des doctrines sur le passage de la vie corporelle à la vie spirituelle, les peines et les récompenses futures, les anges et les démons, les peines éternelles, etc., suivi de nombreux exemples sur la situation réelle de l'âme pendant et après la mort.

  • La Genèse a pour objet l'étude de trois points : la genèse, les miracles et les prédications dans leurs rapports avec les lois nouvelles qui découlent de l’observation des phénomènes spirites.

  • Diapo 16

Gabriel Delanne est né à Paris, son père Alexandre est un ami d’Allan Kardec, il est spirite et médium ainsi que sa mère. Gabriel voit souvent Allan Kardec lorsqu’il est enfant et c’est donc naturellement qu’il s’est tourné vers le spiritisme.

C’est un homme scientifique, il travaille comme ingénieur dans une compagnie d’air comprimé, puis il devient représentant de commerce ce qui lui permit de faire nombreuses conférences.

Il consacre sa vie à la doctrine et fonde avec son père l’Union Spirite Française. Avec l’aide de Mme d’Espérance, il publie une revue « Le spiritisme ». Sa santé est précaire mais toute sa vie, il sera au service de la diffusion.

Les livres de Gabriel Delanne

Dans ses livres, il démontre que la science n’est pas opposée au spiritisme :

Le Spiritisme devant la Science

Le Phénomène spirite

L’âme est immortelle

L’évolution animique

Recherches sur la médiumnité

Les Apparitions matérialisés des vivants et des mort, tome I

Les Apparitions matérialisés des vivants et des mort, tome II

La réincarnation

Léon Denis est né à Foug le 1er janvier 1846, son père est chef de gare. Rapidement, il l’aide et il ne pourra pas faire de longues d’études. Il découvre le spiritisme à 16 ans à travers le Livre des Esprits. C’est un autodidacte, toute sa connaissance, il l’acquière par l’étude. C’est aussi un médium psychographe à ces débuts, puis ces guides l’orienteront vers le dialogue. Il deviendra ainsi un excellent orateur inspiré.

Comme Delanne, il voue sa vie à la diffusion, il fera plus de 300 conférences à travers la France et l’Europe.

Léon Denis est un écrivain éloquent, son écriture est lyrique et ses ouvrages sont traduits dans la plupart des langues et lus aux quatre coins du globe.

Voici les principaux titres :

  • Après la Mort. C’est un exposé de la philosophie des Esprits, de ses bases scientifiques et expérimentales et ses conséquences morales. La première partie a trait aux religions, la deuxième partie parle du monde invisible.

  • Le Problème de l’être et de la destinée. Léon Denis développe l’action du spiritualisme dans notre destinée. Il ouvre l’homme à ses responsabilités face à la loi des réincarnations.

  • Dans l’Invisible. Léon Denis parle de ses expériences spirites, des conditions nécessaires pour conduire un groupe spirite et des lois fondamentales de la communication spirite.

  • Le Génie Celtique et le monde invisible. Léon Denis développe l’impact du celtisme sur nos sociétés, il y adjoint des messages d’Allan Kardec qu’il a reçus dans son centre.

  • Jeanne d’Arc médium. Dans ce livre, Léon Denis montre l’importance de la médiumnité chez Jehanne de Domrémy et qui continue sa mission de médiatrice au-dessus de nos passions et de nos querelles. C’est un livre rayonnant de foi spirite.

  • Christianisme et Spiritisme. Léon Denis aborde les dogmes de l’Eglise et la relation que l’on peut faire avec le spiritisme. L'ouvrage comprend quatre parties : Les vicissi­tudes de l'Evangile ; la doctrine secrète du christianisme ; les relations avec les Esprits des morts ; la nouvelle révélation.

  • La Grande Enigme contient des propos sur Dieu, l'univers et le livre de la nature. Avec des questions comme qui donc gouvernent les mondes si ce n'est la suprême intelligence, Dieu ? Où trouver ailleurs la source des trois éléments : substance, force, intelligence dont l'union constitue la vie universelle ? L'auteur va tenter de les résoudre.

Puis des fascicules comme Esprits et Médiums, L’au-delà et la survivance de l’être, Synthèse doctrinale et pratique du Spiritisme, Le pourquoi de la vie et un roman : Giovanna.

La France est le berceau du spiritisme! Mais alors…Pourquoi le spiritisme est si peu répandu aujourd’hui?

Les années difficiles

Elles commencent dès 1927 avec les départs successifs des grands pionniers du spiritisme : Delanne, Denis, Gustave Geley, Camille Flammarion, Jean Meyer…

Certaines fraudes chez des médiums célèbres comme Eusapia mettent des doutes chez les scientifiques. Les conditions d’expérimentation deviennent draconiennes et elles changeront tellement que les phénomènes finiront par disparaître. Le médium est totalement isolé, les scientifiques sont très sceptiques et n’établissent pas le climat de confiance dont a besoin le médium.

Les grands bouleversements engendrés par la guerre de 39-45 finiront de dissoudre les divers centres spirites.

Le spiritisme et la métapsychie

La science officielle n'admet pas admis les vérités révélées par les Esprits. Elle forme de nombreuses associations, dans le but de démasquer les erreurs.

Certains hommes de science sont convaincus de l'authenticité des phénomènes. Il y a le savant russe Alexandre Aksakow. Voici ce qu’il dit à ses compatriotes : « Vous vous occupez de somnambulisme et d'hypnotisme, mais il existe encore une chose plus intéressante : les phénomènes appelés spirites qui concernent les apparitions et les mouvements d'objets sans contact. »

Charles Richet se rallie à ses idées mais il n’acceptera jamais la réincarnation. Son analyse s’arrête aux phénomènes. Il poursuit ses recherches et crée avec Oliver Lodge, Myers et Ochorowic en 1891 une revue spécialisée dénommée "Annales de Sciences Psychiques".

Le Docteur Geley, le professeur Santoliquido et Myers fondent à Paris, l'institut métapsychique international1 et créent la "Revue Métapsychique Internationale".

La métapsychie se base sur l'aspect qualitatif du phénomène et sur le témoignage personnel de ceux qui y assistent. De nouveaux termes apparaissent pour définir ces phénomènes2. Ils sont classés en trois catégories :

  • La criptestésie ou clairvoyance, télépathie, clairaudience, prémonitions, xénglossie, dédoublement, écriture automatique

  • La télécinésie ou rapts, lévitations, transports d’objets, écriture directe

  • L'ectoplasmie ou matérialisation

Le spiritisme et la parapsychologie

La parapsychologie cherche à déterminer les conditions dans lesquelles on doit se trouver pour produire des phénomènes. Le terme paranormal englobe tous les phénomènes inhabituels et dont on ne connaît pas encore les lois qui les régissent.

En 1953, ces phénomènes prennent le nom de phénomène psi ce qui donne :

  • Phénomènes psi-gamma comme la télépathie, la clairvoyance, la précognition

  • Phénomènes psi-kapa comm la psychocinésie

  • Phénomènes psi-thêta venant des Esprits

Il existe divers courants comme en Russie où les expérimentateurs ont des visions essentiellement matérialistes. Par exemple, toutes les explications concernant la matérialisation d’Esprits se justifient par la matière physique de l’individu.

En Amérique, à partir des années 1930, Joseph Banks Rhine crée un courant plus spiritualiste et admet l’intervention d’agents spéciaux dans certaines manifestations, qui vivent dans des dimensions différentes de la nôtre.

En France, c’est Robert Amadou qui défend ce courant, c’est un mélange de concepts surnaturels avec des miracles et avec des phénomènes nettement psychologiques. C'est le courant catholique de la parapsychologie qui n'a aucun intérêt à faire des investigations mais cherche seulement à confondre les faits dans le but d'attaquer le spiritisme.

Le spiritisme à l’heure actuelle, en France

Il y a essentiellement des groupes familiaux, le souci majeur est d’avoir une salle. Par exemple, sur Paris et sa région, il y a 12 centres déclarés mais seul l’APES possède un local qu’il loue. A Lyon et sa région, il y a 6 centres. Dans le sud, il y en a 5 ; dans le nord, 10.

Ces divers centres adhérents à une fédération qui s’appelle : l’union spirite française.

Renaissance du spiritisme au Brésil

CHICO

Francisco Candido Xavier nait dans une famille pauvre à Pedro Leopoldo au Brésil. Dès ces 5 ans : voit et communique avec des esprits, il est aussi un médium à matérialisations

Il consacre toute sa vie à l’aide charitable et au développement spiritisme Kardéciste

Chico est mondialement connu, c’était un médium extraordinaire comme il y en a eu peu.

En 40 ans, il psychographie 400 livres et poèmes venant d’outre tombe.

« La puissance de travail de Chico est considérable. Une activité chasse l’autre sans interruption. Le lundi et le vendredi, il assiste aux réunions publiques du Centre spirite. Ces réunions se prolongent souvent tard dans la nuit parce que des gens venus assister à la séance sont invités par Chico à un moment de partage dans la maison de son frère André Luiz. Le jeudi, il participe aux réunions de désobsession du groupe Meimei, le samedi est consacré aux œuvres de charité. Les autres jours sont dédiés à la psychographie à outrance. Chico ne s’accorde un peu de temps libre que le dimanche soir. Il en profite pour recevoir ses amis ou aller au cinéma.

Divaldo Peireira Franco

« Di » est un célèbre médium brésilien, enseignant, auteur, conférencier international et représentant du spiritisme Kardéciste. À ce titre, Il fut un délégué officiel du Brésil auprès des Nations unies en 2000, à la réunion mondiale des leaders religieux et spirituels pour la paix.

Di est un éducateur : en 1952 il ouvre la Demeure du Chemin, son premier foyer pour enfant nécessiteux. C’est un orateur confirmé : diffuse la doctrine voyage env.230jours / an

Il a psychographie 145 livres à ce jour, c’est un médium à effets physiques

Le spiritisme dans le monde

Sur la carte, en couleur jaune, est signalée en couleur jaune, les pays qui possèdent une fédération. La fédération organise des rencontres, elle peut aussi aider des centres à se former, donner des conseils ou éditer des fascicules.

En Amérique du Sud, le spiritisme est particulièrement développé. La fédération la plus importante se trouve au Brésil où Allan Kardec est connu d’un grand nombre de brésiliens, il existe d’ailleurs des rues à son nom.

Il existe des fédérations :

Allemagne, Etats-Unis, Canada, Angleterre, Angola, Argentine, Australie, Autriche, Belgique, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Cuba, Danemark, Equateur, Espagne, France, Guatemala, Honduras, Italie, Japon, Mexique, Norvège, Nouvelle Zélande, Panama, Paraguay, Pays-Bas, Pérou, Pologne, Portoric, Portugal, Salvador, Suède, Suisse, Uruguay, Vénézuela,

Notre centre

C’est une association loi 1901 installé à Bron depuis février 93, nous sommes tous bénévoles.

Notre but est de diffuser la doctrine spirite selon les principes révélés par les Esprits aux médiums que nous avons pré-cités.

L’aide est gratuite et libre à tous, nous organisons des réunions spirites un samedi sur deux à 15h00, les mercredis sont dédiés à l’aide spirituelle à partir de 18h00.

Nous proposons des cours d’initiation médiumnique sur 3 ans, la première année, nous faisons cours un lundi par mois. En première année, nous étudierons entre autres : les rêves, l’incarnation, les manifestations d’Esprits et leur mécanisme, ce qu’est la médiumnité ; selon notre vision spirite.

Pour mieux nous connaître, la vie associative de notre centre spirite est bien remplie : loto annuel, sorties pédestres, goûters…

Comment adhérer à notre association ?

Adhérer = cotisation mensuelle de 8€ soit 48€ par semestre pour faciliter la gestion comme nous sommes tous bénévoles.

Quand je suis adhérent, je peux :

Suivre les cours, accéder à la bibliothèque + vidéothèque, je reçois le bulletin « Le Spiritisme ».

Questions –Réponses

Quelles sœurs ont divulgué les phénomènes spirites ?

Les sœurs Fox, d’Hydesville Etats-Unis

Comment surnomme-t-on Allan Kardec ?

Le codificateur du spiritisme

Je souhaite développer ma médiumnité, comment faire?

Suivre les cours dans un centre spirite, lire des ouvrages spirites, prendre le temps d’intégrer la philosophie dans ma vie au quotidien

Les livres à consulter sont les suivants :

Histoire du spiritisme d’Arthur Conan Doyle

Léon Denis, intime de Claire Baumard

Léon Denis, l’apôtre du spiritisme de Gaston Luce

Allan Kardec, sa vie son œuvre d’André Moreil

1 Il existe toujours à Paris.

2 C’est pour clarifier tout cela que Léon Denis sortit son livre « Dans l’invisible ».

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :